À cause de deux agressions, “L’Obs” titre “Le succès de Bolsonaro déchaîne les violences homophobes”

À cause de deux agressions, “L’Obs” titre “Le succès de Bolsonaro déchaîne les violences homophobes”

Dans le détail, cela donne ça :

“Je suis allée leur demander des explications et l’un d’eux m’a donné un coup de barre de fer sur la tête. Je suis tombée et ils se sont jetés sur moi.” Le récit de Julyanna Barbosa, une transsexuelle qui attendait son bus quand elle s’est fait agresser, mercredi 10 octobre, dans la banlieue de Rio, fait froid dans le dos. “Il faut que Bolsonaro gagne pour virer toutes ces ordures de la rue !”, lui ont crié ses agresseurs.

(…) À Curitiba, à 300 km au sud de São Paulo, un coiffeur homosexuel a été frappé à mort, rapporte “le Monde”. Le principal suspect aurait crié “Vive Bolsonaro !” à l’annonce de son décès.

Pour rappel, le Brésil compte 206 millions d’habitants. Deux agressions pour 206 millions d’habitants dans un pays aussi violent que le Brésil, cela n’a rien d’un “déchainement” de violences.

Le Monde rapporte trois faits divers, dont un grave :

À Rio de Janeiro, les toilettes de filles du collège franco-brésilien ont été taguées « Sapatas vao morrer. Kkkk » (« A mort les gouines. Ah ah ah »).

À Sao Paulo, après l’annonce des résultats, des hommes ont crié depuis une voiture : « Gouine immonde, fille de p… Maintenant il y aura des subventions pour que tu te fasses soigner. » A Curitiba, un coiffeur homosexuel a été frappé à mort. À l’annonce de son décès, le principal suspect aurait crié « Vive Bolsonaro ».

Pas plus rigoureux / sérieux que L’Obs, il titre : “Au Brésil, le triomphe attendu de Bolsonaro déchaîne les violences homophobes”.

Ces deux merdias ne relaient plus la réalité mais la propagande victimaire d’associations LGBT paranoïaques.

Autres articles

1 Commentaire

  • Melisenda , 14 Oct 2018 à 20:46 @ 20 h 46 min

    L’Obs, le (Im)monde, Libé, tous des torchons qui ne savent que baver tant et plus et pratiquent l’inversion de la charge accusatoire. Ainsi, nul besoin pour eux de remettre en question leur éthique journalistique très personnelle. Tous ces médias et apparentés aux ordres ne sont lus avec avidité que par des têtes formatées.

    Quant à certains autres lecteurs, c’est pour alerter et informer ceux qui ne les lisent pas ou plus, avec sources à l’appui, alors que les médias cités plus haut se contentent de faire un copier/coller des articles de l’AFP… C’est dire…

Les commentaires sont fermés.