Acte IV : le Pouvoir se tenait prêt à “arrêter net une foule” même équipée de masques

Acte IV : le Pouvoir se tenait prêt à “arrêter net une foule” même équipée de masques

Autres articles

7 Commentaires

  • jejomau , 14 Déc 2018 à 6:55 @ 6 h 55 min

    90 000 policiers contre le peuple Français blanc et certainement baptisé chrétien pour la plupart. Une poudre blanche pour les rendre fous. Des fusils prêts à faire feu. Des blindés, des bastonnades…

    Pendant ce temps le LGBT faisait signer le Pacte de Marrakech POUR POUVOIR FAIRE VENIR MASSIVEMENT une autre population issue de l’islam qui remplacera les autochtones au travail

    C’est ça l’islamisation de la France

  • HuGo , 14 Déc 2018 à 11:05 @ 11 h 05 min

    Je rejoins l’opinion exprimée par jejomau…et la gendarmerie (c’est aussi l’armée, donc aussi plutôt le Peuple), moins directement soumise à un seul ministre, se serait abaissée à de tels procédés ? La Police, oui, hélàs, car elle est nettement plus soumise au pouvoir politique.
    Décidément, les zélites ‘européennes’ d’argent censées nous représenter préfèrent de loin leur portefeuille – coûte que coûte – au Peuple et sont prêtes à éliminer le Peuple, quitte à le remplacer (l’ONU l’affirme pour l’Europe proclamée ‘veillissante’)
    Pour ma part, c’est diaboliquement éclatant.
    Notons aussi que le seul continent qui ne stabilise pas encore sa population est l’Afrique. Tous les autres continents ont stabilisé. Ceci me semble aller vraiment à l’encontre d’une analyse dite objective de la part de l’ONU; je dirais que l’ONU est guidée par l’idéologie du mondialisme …aussi par rapport à la famille et aux valeurs chrétiennes universelles.

  • Paule C , 14 Déc 2018 à 11:10 @ 11 h 10 min

    Curieux, ce procédé ne semble pas indispensable aux autorités pour stopper net les bandes de racailles qui détruisent régulièrement les commerces, attaquent les commissariats de police et brûlent des voitures…

  • Charles , 14 Déc 2018 à 13:06 @ 13 h 06 min

    Les éléments de langage ont été distribués aux communicants de Larem.
    Comique-Ils disent tous la même chose, (j’étais “normal” avant)
    mais oublient de nous préciser combien ils gagnaient chacun
    avant de rejoindre les forces de l’empire genriste…

    https://www.youtube.com/watch?v=Kii2S9nE1fs

  • zouzou , 14 Déc 2018 à 15:15 @ 15 h 15 min

    On se demande bien pourquoi ce génial procédé n’a jamais été utilisé contre les nuées de criquets qui crament les bagnoles par dizaines, notamment le 31 décembre, dans certaines zones du pays…

  • COLMAR , 15 Déc 2018 à 5:08 @ 5 h 08 min

    Méthode à utiliser les 25 et 31 décembre dans les quartiers dits sensibles. Histoire de rire!

  • Goupille , 15 Déc 2018 à 11:49 @ 11 h 49 min

    Il faut dire que l’on assiste depuis des semaines à la quintessence de la saloperie présidentielle, gouvernementale et médiatique réunies. Tous marionnettes du Nouvel Ordre mondial sorostico-maçonnique.

    La guerre est déclarée contre le vieux peuple de France (l’hexagone de Macron), blanc, chrétien, dépositaire de l’héritage que ses ancêtres ont patiemment construit, au prix de tant de souffrance, pour que des parasites opportunistes déboulent de partout dans ce pays de Cocagne, en profitent, le pillent, le critiquent, l’affaiblissent et maintenant le quittent ou le démolissent.
    Ils ont massacré notre mémoire, ils veulent massacrer notre civilisation et ils n’hésiteront pas à nous massacrer si nous prêtons le flanc à leurs manipulations.

    Ils multiplient les gestes symboliques grossiers, Macron à Oradour contre les heures sombres de notre histoire, Macron à Verdun contre Pétain, les chevaux à l’Opera aujourd’hui pour mieux évoquer les manifs patriotes de 1934…
    Ces gens nous prennent pour des cons, dépourvus de mémoire et de tout sens critique. Depuis Maastricht, les opposants à leur projet létal sont qualifiés de minus habens délaissés de tout qui ne comprennent rien : les Gaulois réfractaires de Macron.

    Que ce très mauvais comédien continue à nous amuser avec ses poses de ballerine et ses airs intenses de César de patronage… Avec son gouvernement de girouettes politiques éhontées, de potentiels repris de justice et de joueurs de poker décavés. Avec ses ringards d’éditorialistes stipendiés.
    Cela ne prend pas : en dépit de leurs chars d’assaut, le Peuple de France continue de savoir qui il est, ce qu’il veut et ce dont il ne veut pas. Il sait qui le représente et qui s’agglutine en tout opportunisme.

    Nous allons leur donner un gigantesques coup de pied au cul qui va les propulser jusque sur la Lune.
    Et si cela vire à la guerre civile, cela sera. Il faut bien un jour finir par se trier, et qu’éclate ce pseudo-consensus fait de lâchetés, de manipulations, de démissions et de consommation massive de tranquillisants.
    Choisir d’en finir avec une existence de veaux, selon de Gaulle, et de cloportes. Ou disparaître, indigne de l’héritage reçu.

    Mais, par pitié, qu’ils laissent les chevaux en-dehors de leurs guéguerres humaines, trop humaines.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen