“Gilets jaunes” : “Des fois je me dis ‘Quand on sera morts, on sera peut-être plus heureux’…” (VIDÉO)

“Gilets jaunes” : “Des fois je me dis ‘Quand on sera morts, on sera peut-être plus heureux’…” (VIDÉO)

Un mois après le début du mouvement des “gilets jaunes”, “Envoyé spécial” (France 2) a rencontré Florence, un pilier du rond-point de Saint-Beauzire, près de Clermont-Ferrand. Comme beaucoup, cette femme de ménage et son mari ouvrier ont le plus grand mal à boucler leurs fins de mois :

Autres articles