« La francophonie n’a pas été voulue par la France »

« La francophonie n’a pas été voulue par la France »

Daniel Maximin, poète et écrivain, grand ami d’Aimé Césaire à qui l’on doit le concept de « négritude », croit en la force fédératrice de la francophonie. Pour lui, les anciennes colonies francophones sont sorties des « couches françaises » pour utiliser cette langue afin de lutter contre l’oppression. Sputnik a recueilli les propos de l’écrivain :

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10

Les commentaires sont clôturés.