Les 50 nuances de LREM sur la PMA sans père (FLORILÈGE)

Les 50 nuances de LREM sur la PMA sans père (FLORILÈGE)

Alors que le premier ministre a promis, mardi 11 juin, que le projet de loi sur la PMA pour toutes les femmes serait étudié à l’Assemblée nationale fin septembre, on est encore loin de s’accorder sur cette promesse présidentielle au sein de La République en marche :

Autres articles

2 Commentaires

  • JPP , 17 Juin 2019 à 12:01 @ 12 h 01 min

    Nous sombrons sous la dictature d’une minorité. La seule PMA acceptable est celle qui vise à remédier à une infertilité DANS UN COUPLE HOMME-FEMME.

  • Tonio , 17 Juin 2019 à 15:10 @ 15 h 10 min

    C’est bien connu: quand l’homme s’imagine qu’il fera mieux que la Nature, il s’ouvre un abîme de difficultés.
    A quoi bonne la PMA qui ôte aux enfants soit un père soit une mère ?
    A qui “appartient” l’enfant né par PMA ?
    L’identité génétique dissociée de l’identité civile: belle trouvaille que de n’être le fils de personne…on passera donc inaperçu ? Bravo, la Science !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France