Éric Zemmour : « Jean-Luc Mélenchon et la gauche ont perdu le monopole de la dérision » (ANALYSE)

Éric Zemmour : « Jean-Luc Mélenchon et la gauche ont perdu le monopole de la dérision » (ANALYSE)

La petite phrase de Jean-Luc Mélenchon passe mal. Invité ce dimanche sur le plateau de «Question politique», diffusé sur France Info, le leader de la France insoumise a expliqué que « le système oligarchique» porte des candidats sortis de nulle part. Son propos se poursuit dans la veine complotiste. « Vous verrez que dans la dernière semaine de la campagne présidentielle, nous aurons un grave incident; ou un meurtre », lance-t-il, face aux journalistes. Ça a été Merah en 2012, ça a été l’attentat la dernière semaine sur les Champs Élysées. Vous vous rappelez de tout ça ? Avant on avait eu papy Voise, dont plus personne n’a jamais entendu parler après. Tout ça, c’est écrit d’avance. Nous aurons le petit personnage sorti du chapeau et l’événement gravissime, qui va une fois de plus permettre de montrer du doigt les musulmans et d’inventer une guerre civile… » Le chroniqueur revient sur la contre-attaque du leader de La France Insoumise, à la suite de la polémique sur ses propos autour de l’affaire Merah et de la campagne présidentielle de 2012 :

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *