Marine Le Pen cherche à diaboliser Éric Zemmour et fait semblant de ne pas voir le problème avec l’islam avant d’expliquer qu’elle ouvrira son gouvernement à la gauche (VIDÉO)

Marine Le Pen cherche à diaboliser Éric Zemmour et fait semblant de ne pas voir le problème avec l’islam avant d’expliquer qu’elle ouvrira son gouvernement à la gauche (VIDÉO)

Cette femme ne fait vraiment pas rêver :

Elle ne le considère pas comme un adversaire politique, mais craint malgré tout qu’il ne cause du tort à sa candidature pour la présidentielle de 2022. Marine Le Pen a confié au site d’actualité réunionnais Linfo.re qu’elle redoutait que les propos « très radicaux » d’Éric Zemmour, journaliste au Figaro et chroniqueur sur CNews, soient assimilés aux siens.

« Sur le plan électoral, je ne le crains pas car je ne crois pas du tout qu’Éric Zemmour soit susceptible d’attirer des électeurs qui voteraient pour moi », a déclaré la présidente du Rassemblement national. « La seule crainte que je peux avoir, c’est que les propos qui sont souvent très radicaux, et que je ne partage pas avec Éric Zemmour, puissent être assimilés aux miens, c’est-à-dire que mon projet soit victime d’une caricature au regard des propositions qui ne seraient pas les miennes », a-t-elle poursuivi.

« Éric Zemmour a une vision pessimiste de notre pays »

Pour Marine Le Pen, « Éric Zemmour a une vision pessimiste de notre pays ». « Ce n’est pas mon cas. Cette croyance qu’il a dans la guerre civile n’est pas la mienne, sa vision de l’islam qu’il considère comme incompatible avec la République n’est pas la mienne. Moi, je lutte contre l’islamisme radical, qui est une idéologie. Je ne lutte pas contre les musulmans, je ne lutte pas contre l’islam. Je suis très attachée à la liberté religieuse et à la liberté de conscience. »

« Donc la seule crainte que j’ai, c’est que je ne voudrais pas qu’il y ait une confusion de fait entre ce que je porte, ce que je veux mettre en œuvre, et ce qu’il pourrait défendre dans le cadre de cette campagne présidentielle », a-t-elle ajouté.

Si seulement Éric Zemmour pouvait nous préserver de “MLP2027″…

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Oranie , 18 juin 2021 @ 9 h 41 min

    Effectivement Zemour qui est fils de prévoir, à vu sa famille souffrir de la valise ou le cercueil, il connaît plus que Marine Le Pen la mentalité des arabes et de ce fait ,il est devenu très radical.
    Marine Le Pen veut être présidente de la République, elle doit faire avec 10 millions de musulmans qui deviendront 20 millions dans quelques années.
    Elle a raison pour le moment d’essayer de résoudre son problème, Zemour à long terme et si les musulmans continuant a appliquer le Coran sans évoluer dans une lecture plus souple, a raison de dire que la France n’existera plus.
    Marine sera obligée si elle est élue d,’être un jour plus radicale.

  • jacques Tiar , 18 juin 2021 @ 13 h 57 min

    Marine le Pen n’aime pas la concurrence ERIC ZEMMOUR dit lui aussi la verité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *