“Non, le machisme n’est pas une maladie psychique !” (Alexis Legayet)

“Non, le machisme n’est pas une maladie psychique !” (Alexis Legayet)

Dans un futur proche, Alain Barfol, professeur de philosophie de gauche, commet un acte jugé sacrilège contre une femme. Il est alors interné en centre de rééducation où on lui impose de se défaire des stéréotypes machistes. Au cours de sa peine, il est aussi enlevé par un groupuscule masculiniste. Il devra alors choisir entre les deux voies. Dans son dernier roman “Délivrez-nous du mâle”, Alexis Legayet pose la question du devenir du masculin dans une société dirigée par des néo-féministes et où le machisme est reconnu comme une maladie psychique par l’OMS. Faut-il transformer les hommes en femmes ou en enfants pour abolir la violence ? Comment les néo-féministes utilisent la culpabilité ? Le néo-féminisme est-il un fascisme ?

Source : TV Libertés

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • claude 34 , 23 juillet 2021 @ 19 h 42 min

    Moi, c’est plutôt le racialisme qui me pose problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *