Boycott du film de Polanski : “Lire du Céline fait de moi un antisémite ?! Et puis quoi encore ?!” (Gilles-William Goldnadel)

Boycott du film de Polanski : “Lire du Céline fait de moi un antisémite ?! Et puis quoi encore ?!” (Gilles-William Goldnadel)

À peine sorti, J’accuse, le nouveau film de Roman Polanski, crée la polémique. Le soir de l’avant-première, des féministes extrémistes ont bloqué un cinéma parisien afin que personne ne puisse visionner le long-métrage. Elles appellent au boycott. Mais sur le plateau des “Grandes Gueules” (RMC), l’avocat Gilles-William Goldnadel arrive à faire la part des choses entre l’artiste et l’homme. Quant à Fatima Aït-Bounoua, pour qui le boycott n’est pas la solution, il est impossible de ne pas penser aux potentielles victimes du cinéaste :

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *