Taysir Batniji : “Mes cousins palestiniens exilés aux États-Unis se sentent Américains”

Taysir Batniji : “Mes cousins palestiniens exilés aux États-Unis se sentent Américains”

Que signifie l’exil et que garde-t-on de sa culture lorsque l’on quitte son pays ? C’est la question qui inspire le travail de Taysir Batniji, photographe franco-palestinien, dont les clichés sont actuellement exposés aux Rencontres photographiques d’Arles, dans le sud de la France. L’artiste raconte en photos la vie de ses cousins émigrés en Californie, entre rêve et identité américains et racines palestiniennes :

Autres articles