France Info à la Marche pour la Vie (VIDÉO)

France Info à la Marche pour la Vie (VIDÉO)

Articles liés

8Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Gauthier , 22 janvier 2019 @ 10 h 04 min

    “Dieu s’occupe de nous en réalité, il pense à nous à chaque instant, et il nous donne des directives parfois très précises. Ces élans d’amour qui affluent dans nos poitrines jusqu’à nous couper le souffle, ces illuminations, ces extases, inexplicables si l’on considère notre nature biologique, notre statut de simples primates, sont des signes extrêmement clairs.
    Et je comprends, aujourd’hui, le point de vue du Christ, son agacement répété devant l’endurcissement des cœurs : ils ont tous les signes, et ils n’en tiennent pas compte. Est-ce qu’il faut vraiment, en supplément, que je donne ma vie pour ces minables ? Est-ce qu’il faut vraiment être, à ce point, explicite ? ”
     
    Il semblerait que oui.

    -Sérotonine ,Houellbecq –

  • Pierre 17 , 22 janvier 2019 @ 17 h 05 min

    Terrifiant, comme les Grands-Financiers, France-Info veut continuer à commettre le crime odieux de tuer l’enfant avant sa naissance. Notre société est monstrueuse ! Dieu, qui est la Bonté infinie, nous châtiera prochainement.

  • Charles , 22 janvier 2019 @ 17 h 15 min

    Journaliste zozo qui cherche et trouve un neuneu qui lui donne les conclusions
    souhaitées par les forces de l’empire genriste de france infaux.
    Au début cela commence bien avec, au point 46 secondes, une femme médecin ,
    une étudiante sage femme et une pharmacienne.
    Au point 1.40, une dame insiste sur les pressions faites sur les médecins
    pour faciliter l’avortement sans tenir compte d’une clause de conscience.
    Au point 2.20, dans le montage, les intoxiqueurs de france-infaux ont placé le meilleur.
    Un opposant de principe à la loi abortive avec en prime une remise en question
    de la loi sur la peine capitale, bref la totale. Un bonheur pour les ennemis de la vie.

    La marche pour la vie a, à la fois, raison et en même temps tout à fait tort.
    In fine, les positions prises par les organisateurs sont maladroites et contre-productives.
    En effet, à ce stade de la réflexion du public,
    il ne sert à rien de répéter des choses justes.
    Choses justes telles que la vie est sacrée depuis la conception,
    ou que l’enfant existe des sa conception
    ou que il ne peut exister un âge en limite maximale pour autoriser un avortement.
    Tout ceci est juste mais il ne sert à rien de les redire à des sourds.

    Il faut comprendre que le système législatif actuel est conçu comme une forteresse
    dotée d’une grande porte centrale et de plusieurs petites portes latérales.

    Quand vous voulez pousser sur la porte centrale, celle ci s’en retrouve renforcée.
    Pourtant, si vous allez vers une des petites portes latérales, ce sera tout autre chose.

    En effet, il faut (comme au judo)d’abord très bien étudier la posture de l’adversaire.
    Cette posture/imposture est construite sur le faux droit de choisir entre A et B.

    Question simple;Quelle est la valeur d’un droit si ce droit est sans moyens associés.
    Le droit et les moyens d’avorter (option A) et le droit et les moyens d’enfanter (option B)

    Appliquons ce principe à la tranche d’âge qui connait le plus fort taux d’avortements.
    I.e la tranche des 15/25 ans qui correspond à l’obligation de finir son cursus éducatif.
    Pour mémoire, sur 220.000 avortements chirurgicaux (donc hors avortements chimiques)
    plus de la moitié est pratiquée par les 15/25 qui représente seulement 1/3 (10 années)
    de la population des femmes potentiellement enceintes (15/45) ou 16/42 si vous voulez.
    En 1960, il suffisait aux 15/25 de savoir lire, écrire, compter pour trouver du travail.
    Depuis les années 70, c’est tout autre chose. Il faut se charger de savoirs complexes.

    Donc, il est impératif de poursuivre ses études au cours de la tranche d’âge des 15/25.
    Donc, une JF enceinte entre 15 et 25 est obligée de choisir entre l’enfant et ses études.
    A défaut d’études complétées de manière cohérente (différents seuils)
    la JF se retrouvera déclassée socialement et incapable de nourrir son enfant.
    Donc nous nous trouvons face à une situation d’avortement forcés faute de moyens en plan B.

  • Charles , 22 janvier 2019 @ 17 h 31 min

    Quelle est donc la solution pour un vrai plan B ?
    Simple, ceci serait la mise en place d’une option éducative adaptée
    pour les JF de 15/25 (ou 13/23)qui le souhaitent (on ne force personne).
    Ceci sous la forme de lycées résidentiels (en option) maman bébé (LMB).
    Idéalement , un lycée par région, ou toutes les élèves sont soit enceintes, soit mamans.
    Donc des programmes adaptés, des petites classes, des crèches entre les classes etc.
    Plus une flexibilité pour les épreuves de diplômes ( bac et autres)
    Idem pour la tranche des post bac (18/25) en Université.
    La marche pour la vie, au lieu de se battre sur des principes qui ne gênent pas l’empire
    ferait mieux de porter ses efforts sur des mesures pratiques
    qui seront bien plus gênantes pour le même empire…
    Imaginez, la 1ere photo de classe de seconde avec 20 JF donc 10 enceintes & 10 avec un bébé.
    Imaginez l’impact sur les amies des 15/18 restées dans un lycée normal.
    Cette solution simple a été présentée à maintes reprises sur ce blog
    et sur un autre blog sans déclencher aucune réponse…..
    Je dois en conclure que les organisateurs de la marche pour la vie ne cherchent pas vraiment à changer l’ordre des choses mais simplement à lâcher des ballons blancs pour se donner bonne conscience à moindre frais. Ce qui n’est pas rien.

    NB- Ne me parlez pas des associations pour recevoir les femmes enceintes en état de cas sociaux, type droguées, violées, alcooliques , prostituées, battues, etc qui n’ont rien à voir avec le concept de lycées LMB pour des JF parfaitement normales en terme de cursus.

  • Charles , 23 janvier 2019 @ 10 h 48 min

    Excellent- Le gentil philosophe chrétien, François Xavier Bellamy,
    pressenti pour diriger la liste LR aux “zeuropehaines”,personnellement vivement opposé aux avortements IVG-TGV, ne veut surtout pas modifier/amender ou compléter ne fusse que
    d’un seul mot la loi Veil de 1974 qu’il trouve excellente.
    Il est contre l’insertion d’une clause de conscience et contre la mise en place des moyens pour une vraie alternative à l’avortement, en particulier pour les JF enceintes
    en situation de précarité liée à leur cursus éducatif en cours.
    Il a le soutien total de nos chers évêques qui ne voient pas ou est le PB….

    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2019/01/20/25001-20190120ARTFIG00142-francois-xavier-bellamy-lr-critique-pour-son-opposition-personnelle-a-l-ivg.php?utm_source=premium&utm_medium=email&utm_campaign=%5B20190123_NL_LETTREFIGAROPREMIUM%5D&een=f9ba63aec8f52f7291eddf330388667b&seen=6&m_i=6BJ1pQvj7pQLBmaQPlHyR8hpmGUSw5ZK7ZtwAaquFjlbUTva5TXnj1bGzZpTFluEwI6_SSx_xEunwJY87DeAymnt9TGJCRvg6D

  • Charles , 23 janvier 2019 @ 10 h 49 min
  • Charles , 23 janvier 2019 @ 11 h 02 min

    Vous pouvez constater sur la vidéo de twitter (lien ci dessus),qu’il refuse toujours d’évoquer la possibilité concrète d’insérer un plan B éducatif/enfantement pour le segment le plus touché par le PB (les 15/25).
    Il refuse d’oser dire que plus de la moitié des avortements sont des “avortements forcés”…
    Ils ne sont pas librement décidés du fait des conséquences sur le cursus éducatif.
    Il cite des statistiques ministérielles tout en refusant de citer le blocage des analyses statistiques, telles que tranches d’âge, répartition sur le territoire, évolution depuis 1974, statistiques des effets secondaires immédiats ou différés etc
    Il n’existe aucun rapport publié par les instances officielles sur les “résultats” annuels.
    Il n’existe aucun commentaires ni explications sur les tendances, ni sur les comparaisons avec les pays voisins en UE-27.
    On nous dit en continu ” l’ourop lourop lourop” mais quand il s’agit d’observer ce qui se fait chez nos voisins, il n’y a plus personne pour faire les comparaisons qui seraient utiles pour tous.
    Bellamy est un enfumeur de première , grassement payé par l’empire pour faire diversion.

Les commentaires sont clôturés.