“Je ne peux pas répondre” : quand Alexandre Benalla esquive les questions des sénateurs sur ses passeports (VIDÉO)

“Je ne peux pas répondre” : quand Alexandre Benalla esquive les questions des sénateurs sur ses passeports (VIDÉO)

Alexandre Benalla a refusé obstinément lundi 21 janvier de répondre aux questions de la commission d’enquête sénatoriale sur l’attribution de ses passeports diplomatiques, au motif qu’elles relevaient de l’information judiciaire ouverte vendredi dernier :

Autres articles

17 Commentaires

  • jejomau , 22 Jan 2019 à 22:17 @ 22 h 17 min

    @JSG

    Ben Allah a voyagé aussi au Bahamas dont tout un chacun connaît bien la spécificité. Or Ben Allah avait en poche 250 millions d’euros au Tchad pour rencontrer le président Idriss Déby avant la visite d’Emmanuel Macron à N’Djamena…

    D’où provient l’argent ? QUI a un compte au Bahamas ? QUI a donné des passeports à Ben Allah ? Comment Ben Allah a-t-il pu entrer au Tchad sans visa (c-a-d sans laisser de traces) alors que c’est obligatoire pour y entrer ?

    Quelle chance a Ben Allah d’avoir été mis en garde à vue JUSTE AVANT sa convocation au Sénat: comme il ne peut plus rien dire !!!

    Ben Allah je t’aiiiime ! Tu es un génie !

  • jsg , 23 Jan 2019 à 6:31 @ 6 h 31 min

    jejomau,
    Bravo vous m’apprenez des choses que j’ignorais, alors, si vos renseignements sont fondés autrement qu’en présomptions, pourquoi tout ce cirque ? Faut-il utiliser ces méthodes de jésuites pour arriver à quoi ? à rien, Ben Allah, se sent soutenu, et de la manière dont s’est déroulé la scéance, c’est le président de cette commission qui passe pour un plouc.
    Pendant ce temps, on se fait des mamours avec Angella en lousdé, comme à Marrakech et les Français sont une fois de plus les cocus, par un type qui prône la destruction pure et simple de la nation, de son histoire, au profit de l’idée qu’il se fait de sa personne, alors qu’il est le jouet “encouragé” par les intérêts financiers crapuleux dans leur façon de faire. Les regnicoles, se foutent de tout ce cirque ; ce qui les péoccupent c’est que l’on respecte ce qui fait leur histoire et donc leur avenir.
    Alors, la valoche pleine de billets ? France À Fric… est toujours bien vivante.

  • Boutté , 23 Jan 2019 à 6:35 @ 6 h 35 min

    Que ce larbin du Président ait pu sans être poursuivi faire disparaître son coffre-fort le temps d’en extraire les preuves qui auraient entraîné Macron aux enfers est le pire scandale depuis l'”attentat de l’Observatoire”.

  • Charles , 23 Jan 2019 à 10:39 @ 10 h 39 min

    Tout ce cirque aura au moins l’avantage de nous ouvrir les yeux
    sur la vraie nature de nos institutions “ripoublikhaines”.
    Sénat et consorts.
    Tout n’est que comédie, parfaitement réglée comme sur du papier à musique.
    Chacun joue le rôle qui lui a été dévolu par les forces de l’empire Masqué
    Les questions sont déjà écrites et transmises à l’avance à Benalla.

  • Charles , 24 Jan 2019 à 10:39 @ 10 h 39 min

    A ce jour, une vingtaine de députés LAREM ont subis des menaces à leurs domiciles.
    Plus des voitures brûlées a Bordeaux devant un domicile.

    Cette dérive est tout à fait regrettable mais elle est la conséquence des dérives institutionnelles. Les sans dents se rendent compte que les dés sont pipés par connivence interne, alors des éléments incontrôlables se défoulent.

    Il se trouve qu’il n’existe pas de parade efficace contre ces dérives.
    Il est matériellement impossible pour les zelites de poster 2 gendarmes 24/24
    et 7/7 à la porte des résidences de tous les députés LAREM ( Principales et secondaires).

    Il faut donc s’attendre à ce que les dérives se généralisent en France
    si une solution n’est pas trouvée rapidement. Je suis assez pessimiste.

    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/11/25/25001-20181125ARTFIG00110-gilets-jaunes-des-deputes-de-la-republique-en-marche-pris-pour-cibles.php

  • Charles , 24 Jan 2019 à 10:42 @ 10 h 42 min

    Je crains même que le mouvement ira crescendo avec des attaques
    contre les résidences secondaires dans le Sud de la France des dirigeants de l’UE-28.
    L’été 2019 risque d’être très chaud en France.

  • jejomau , 24 Jan 2019 à 10:48 @ 10 h 48 min

    @Charles

    Des députés de l’Harem à Macron menacés ? Et alors ? Je m’en tapes !

    Combien de CENTAINES de députés ou adhérents FN (et RN) menacés, frappés, sur qui on crache ? Qui sont obligés de se cacher , d’occulter leur identité pour se présenter à des élections, de se faire envoyer par boîte postale plutôt que chez eux ? Jean-Marie le Pen plastiqué avec sa famille.. avec les applaudissements des médias et de la classe politique de l’époque… Yann Piat assassinée… !

    Mais comme je m’en tapes que les journaleux et les députés Harem soient “en souffrance” ! C’est eux qui ont semé cette haine ! Et encore , ils ont une sacré chance que ce ne soit pas les méthodes du RN…

Les commentaires sont fermés.