Laurent Izard : L’industrie française vendue à la découpe

Laurent Izard : L’industrie française vendue à la découpe

Dans son livre “La France vendue à la découpe”, Laurent Izard avertit de la perte, dans des rachats ou des OPA hostiles, de fleurons industriels français qui passent sous pavillons étrangers ou pire, qui finissent dépecés au profit d’opérations financières opaques. Alors que l’État a empêché en janvier le rachat de Carrefour par le canadien Couche-tard, la France prend-elle enfin conscience de la guerre économique qui fait rage à l’échelle mondiale et dont elle est régulièrement et naïvement la victime ?

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • COQUANT , 23 février 2021 @ 13 h 50 min

    Ce n’est malheureusement pas d’aujourd’hui; je me rappelle du démantèlement d’Usinor Denain. J’ai vu une multitude de petits hommes jaunes arriver; appareil photos et marqueurs indélébiles en main, pour repérer les pièces et démonter le laminoir . Question que font-ils ? Et bien ils récupèrent ce laminoir car c’est le PLUS MODERNE d’Europe; pas rentable chez nous pour mais plus qu’excellent chez eux.Cela se passer en 1980 . La France est destinée à être un pays touristique …….

  • HuGo , 23 février 2021 @ 17 h 19 min

    Priver la France de son indépendance politique et militaire, c’est clairement voulu.
    Il n’y a que le Frexit, remettant les financiers à leur place, qui pourra commencer durement à mettre en œuvre les moyens de remonter la pente au bénéfice vrai du Peuple français.
    Vivre libre ou disparaître, c’est une volonté de choix ! Rien n’est fortuit.
    Il est toujours plus facile de conserver et de développer à partir d’efforts chèrement acquis que de refaire.

Les commentaires sont clôturés.