« Les migrants viennent chez nous puisqu’on y a amené la guerre, le chaos, la destruction »

« Les migrants viennent chez nous puisqu’on y a amené la guerre, le chaos, la destruction »

Entretien du 21/06/18 avec Dominique Mazuet, libraire et auteur politique. Invité du JT de RT France, il explique que les migrants traversent les frontières à cause de l’insécurité et des guerres – causées par l’Occident – qui ravagent leurs pays :

Autres articles

11 Commentaires

  • André , 22 Juin 2018 à 9:31 @ 9 h 31 min

    C’est absolument cela. Et je l’avais déjà dénoncé grâce à Sarkozy, car celui-là a beau être petit sa tête dépasse tous les géants.
    On parle d’histoire de pétrole pour le Moyen Orient, ça pourrait être un bon argument, mais c’est plus profond que cela.
    Il y a un film qui doit dater de trois ou quatre décennies, encore un visionnaire car c’est exactement ce que nous subissons, film qui montre comment un groupe d’individus intelligents mais malfaisants sont capables de déclencher une révolution, une guerre civile dans un pays à 1000 km..
    Je me souviens à l’époque que très peu comprenaient. Déjà à cette époque j’aurais dû penser QI des français…
    Ce film il faut le voir deux fois au cas où un détail aurait échapper la première fois. En visionnant ce film il ne faut rien rater. Pas question de se lever pour aller pisser.

  • André , 22 Juin 2018 à 9:39 @ 9 h 39 min

    Allez, je redonne ma réponse faite à Marie, écrivain.
    Message très optimiste de Marie..Le grave problème est que la bête va devenir furieuse et va déclencher grâce à ses affidés qu’elle a pris soin de déposer dans d’innombrables pays depuis 1948 les révolutions, les guerres civiles et la troisième guerre mondiale vont éclater. Tous ceux qui crachent leur venin sur De Gaulle vont énormément souffrir. Heureusement que j’ai pris mes distances et de faire l’effort de tout comprendre. De Gaulle a su protéger la France de toutes ses colonies indigestes et malfaisantes et museler la bête jusque 1968.. Tous les généraux après De Gaulle ont tous volontairement contribué à détruire la France. En commençant par l’OAS.. Que sont allées faire les généraux français avec des militaires incultes en Afghanistan, en Syrie, en Libye, au Liban, au Yémen, au Mali, etc…. sinon donné des coups de pied dans des nids de guêpes pour accélérer l’immigration sauvage, incontrôlée pour détruire la France. Jamais un Charles De Gaulle ne serait allé dans un pays ci-dessus cité, provoquer de la chienlit, jamais un Charles De Gaulle n’aurait toléré à un bateau d’immigrés d’accoster en France…….. A cause de la majorité des débiles mentaux français qui persistent à cracher leur venin sur De Gaulle, la France doit payer pour tous ses crimes. On ne verra jamais un général français aller s’attaquer à l’hydre en Israël, la bête productrice des terroristes pour ourdir son plan machiavélique. Seul, De Gaulle en 1967 voulait s’attaquer à la bête après avoir été mordu par le requin Shimon Perez, mais la bête avec l’aide des français complètement débiles arrivera à faire assassiner De Gaulle par la guerre civile de 1968.
    Je suis désolé de le confirmer, la France va payer pour ses crimes. Le Trump a déclenché le compte à rebours de l’enfantement le 14 mai 2018.
    André

  • tramoni , 22 Juin 2018 à 10:01 @ 10 h 01 min

    L’Europe n’est en rien responsable des guerres tribales ou religieuses qui déchirent l’Afrique ,de cette misère africaine qui chasse les hommes de leur pays .L’Afrique est revenu à l’état pré colonial .Les connaisseurs de L’Afrique savaient déjà que cela adviendrait . Le grand mal de l’Afrique c’est la démographie galopante . . Faute de technologie ,les africains sont incapables d’exploiter par eux memes les richesses naturelles du Continent .Il y a trop de bouches à nourrir . Pasteur ,la médecine occidentale ont éradiqué les maladies tropicales .Le continent a été assaini .C’est la faute à Pasteur ,à la médecine occidentale .C’est un bien qui a tourné en mal

  • jejomau , 22 Juin 2018 à 11:57 @ 11 h 57 min
  • jejomau , 22 Juin 2018 à 11:58 @ 11 h 58 min
  • Droal , 22 Juin 2018 à 15:31 @ 15 h 31 min

    Cela fait un demi-siècle que la Génération de 1968 travaille d’arrache pied et elle va commencer à récolter les fruits de son travail, car tout travail mérite salaire.

    Cinquante ans de fêtes, de banquets, de rigolades touchent à leur fin et CETTE génération de 1968 va enfin recevoir la récompense qu’elle mérite pour tout le travail accompli…

    Cohn-Bendit, le tombeur de De Gaulle et bon ami de Macron, a déjà 73 ans. On espère quelques mots de sa part avant que Quelqu’un tire la chasse d’eau pour diriger tous ces merveilleux échantillons d’humanité vers le lieu d’où ils n’auraient jamais dû sortir…

    À Grenoble, le 7 octobre 1960, De Gaulle prononce ces paroles rapportées dans le Dauphiné libéré du 8 octobre 1960 :

    « Il est nécessaire que l’Europe se construise, c’est-à-dire qu’elle s’unisse de manière que ce qu’elle représente, QUE CE CAPITAL NE SOIT PAS DISPERSÉ, de manière que les Européens défendent ensemble la liberté et la dignité humaine, de telle manière que dans le monde où déferle un flot de haine et de démagogie, ce foyer magnifique de raison, de progrès et de fraternité ne soit pas submergé.
    La France ne peut le faire qu’avec les réalités.
    Il n’y a pas d’autres réalités européennes que nos nations et les États qui les expriment. ».

    Pour l’instant, 60 ans plus tard , nous en sommes toujours et exactement au même point.

    Dans Mémoires d’espoir, tome I : « le Renouveau » :

    « À quelle profondeur d’illusion ou de parti-pris faudrait-il plonger, en effet, pour croire que des nations européennes, forgées au long des siècles par des efforts et des douleurs sans nombre, ayant chacune sa géographie, son histoire, sa langue, ses traditions, ses institutions, pourraient cesser d’être elles-mêmes et n’en plus former qu’une seule ? »

    Lorsque les peuples européens seront unis pourra advenir ceci.

    De Gaulle, à Montbéliard, le 17 juin 1962 (d’après le Monde du 19 juin 1962) :
    « Cette grande Europe-là – de l’Atlantique à l’Oural – cette Europe-là, avec le concours du Nouveau Monde qui est son fils, pourra résoudre alors le problème de la misère de deux milliards d’hommes des pays sous-développés.
    Voilà le rôle, voilà la politique de la France. »

    UNE SEULE CONDITION à respecter, soit, essentiellement, la troisième idée directrice sur la manière de constituer la grande Europe du Général De Gaulle (27 janvier 1960) :

    « C’est que chaque peuple est différent des autres,
    incomparable,
    inaltérable.

    Il doit rester lui-même,
    tel que son histoire et sa culture l’on fait,

    avec ses souvenirs,
    ses croyances,
    ses légendes,
    sa foi,
    sa volonté de bâtir son avenir.

    Si vous voulez que des nations s’unissent, ne cherchez pas à les intégrer comme on intègre des marrons dans une purée de marrons. Il faut respecter leur personnalité. Il faut les rapprocher, leur apprendre à vivre ensemble, amener leurs gouvernants légitimes à se concerter, et, un jour, à se confédérer, c’est-à-dire à mettre en commun certaines compétences, tout en restant indépendants pour tout le reste.
    C’EST COMME ÇA QU’ON FERA L’EUROPE. ON NE FERA PAS AUTREMENT »

    Comme nos hommes politiques comprennent vite, mais qu’il faut leur expliquer longtemps, on peut penser que cela se fera vers 6802 ou 6803.

    Mais pas avant. Il faut leur donner le temps de la compréhension.

  • jejomau , 22 Juin 2018 à 23:25 @ 23 h 25 min

    tout a commencé en 1962. Dans peu de temps, notre pays aussi va disparaître. C’est fini…. Disons adieu à 2000 ans d’histoire..

    https://www.youtube.com/watch?v=xVNFPYODKRE

Les commentaires sont fermés.