Violences dans un centre pour clandestins belge : Mischaël Modrikamen évoque une violence culturelle

Violences dans un centre pour clandestins belge : Mischaël Modrikamen évoque une violence culturelle

Mischaël Modrikamen, président du Parti Populaire Belge, estime que les problèmes de violence viennent des attentes trop importantes des migrants lors de leur arrivée en Europe. «Ils n’ont pas ce qu’ils voudraient ou croyaient recevoir en Europe», estime-t-il :

Source : RT France

Autres articles

1 Commentaire

  • BUREAU , 22 Août 2018 à 12:13 @ 12 h 13 min

    Que les migrants fassent passer le message. Les européens ne veulent plus de cette immigration.

Les commentaires sont fermés.