Le Sénat rejette le remboursement par la Sécu de la PMA sans père

Le Sénat rejette le remboursement par la Sécu de la PMA sans père

Le Sénat, à majorité de droite, a voté dans la soirée du mercredi 22 janvier l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, mesure emblématique du projet de loi relatif à la bioéthique. La chambre haute du Parlement veut toutefois limiter son remboursement par la Sécurité sociale aux PMA à caractère « médical ».

La limitation du remboursement aux PMA fondées sur « critère médical », après constatation d’une infertilité, modifie significativement le projet de loi voté à l’Assemblée mi-octobre. De facto, cela conduirait à priver de prise en charge les lesbiennes et les femmes seules, une atteinte « au principe d’égalité et de solidarité » dénoncée par la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

« Je ne vois pas la légitimité d’un financement par l’assurance-maladie de quelque chose qui ne relève en aucun cas d’une indication médicale », a soutenu Philippe Bas, le président LR de la commission des lois. La socialiste Laurence Rossignol a critiqué une « mesure dissuasive » et une « sanction financière ».

Source

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Michel THIERRY , 25 janvier 2020 @ 10 h 30 min

    Rembourser la PMA dans un cas non médicalement défini et prouvé revient à acheter un enfant à naître aux frais de la société!

Les commentaires sont clôturés.