Notre-Dame des dupes

Notre-Dame des dupes

par Yves-Marie Adeline

Le soir même du drame, je me suis rendu à l’Hôtel de ville, rive droite.

Une foule énorme, des visages atterrés, on espère qu’ils sont la majorité.

Des républicains hilares, heureux de voir enfin châtiée cette Eglise catholique qui, sur les bancs de leurs écoles, a inventé l’esclavage, tué cinquante millions d’Africains, six millions de cathares, 10 millions de Huguenots, massacré les Juifs, opprimé les femmes, les minorités sexuelles…

Des musulmans souriants qui passent nonchalamment en portant sur leurs épaules de lourdes radios diffusant de la musique orientale bruyante et rythmée.

Le reste de la foule qui n’ose réagir, paralysée depuis les années Mitterrand, SOS racisme, Touche-Pas-à-Mon-Pote ; le glaive de la justice qui s’abattrait sur elle si lourdement.

Un peuple haï non seulement par l’autre, mais par une partie des siens.

Evidemment, comme tant d’autres, j’ai immédiatement pensé à un attentat, en raison de la rapidité de l’incendie.

Islamistes ? Satanistes ? Laïcards ?

Mais le Régime rassurait déjà : c’est un accident, à n’en pas douter.

La nuit même de l’attentat, il m’a été impossible, y compris dans des médias d’opposition, de témoigner de ce que j’ai vu moi-même, en dépit des manifestations publiques de réjouissance au sein de la communauté musulmane comme dans la partie la plus farouchement républicaine du peuple français ; puis, le vendredi-saint, un deuxième article m’a été refusé parce que j’écrivais le mot « attentat ».

Le régime affecte de ne pas entendre les protestations de l’entrepreneur jurant que le chantier n’avait pas commencé, qu’il n’en était encore qu’à achever l’installation de l’échafaudage. Il dédaigne également l’avis des professionnels, selon lesquels il est impossible qu’un incendie de cette puissance ait pu se déclarer aussi rapidement sans l’aide d’un combustible accélérateur.

M. Macron a réussi l’exploit d’évoquer le drame sans mentionner la foi qui animait cette édifice, au point que l’archevêque de Paris s’est plaint de n’avoir entendu aucun mot de compassion envers la communauté chrétienne. Lui-même, l’archevêque, emploie ce mot « communauté », pour un pays comme la France dont on connaît l’histoire, mais désormais compartimenté, comme on aurait dit « la communauté musulmane ».

Laquelle communauté musulmane, en cas d’incendie de mosquée, aurait été au contraire abondamment saluée jusqu’à terre. Ce traitement inégal montre à l’évidence la complicité entre le régime et la population islamique vivant en France. En 2012, 93% des électeurs musulmans ont voté pour Hollande ; en 2017, 91% pour Macron. La froideur électorale suffit à réduire à peu de choses l’incendie de Notre-Dame.

Un pouvoir dont on ne peut pas espérer qu’il laisse la police enquêter, à un mois des élections européennes qui, si l’on avouait l’attentat, feraient un triomphe à la liste RN – même si, je le répète, l’on ne doit pas négliger l’autre hypothèse d’un piste laïcarde ou sataniste.

Sous l’emprise du pouvoir, la « communauté catholique » semble persuadée que le brasier aura au moins permis de réchauffer la foi en France. Je déteste tenir le rôle de Cassandre, mais il est légitime de se poser une question : ces mille jeunes gens qui nous émeuvent jusqu’aux larmes en chantant avec ferveur devant la fontaine Saint-Michel sont-ils une avant-garde, ou bien le dernier carré ?

C’est ce qu’espèrent ardemment ceux qui possèdent ce pays.

De toutes mes forces, je veux espérer le contraire.

Yves-Marie Adeline

Autres articles

7 Commentaires

  • le rée , 23 Avr 2019 à 10:43 @ 10 h 43 min

    à Yves-Marie Adeline, soyez moins grincheux et aidez ces jeunes à sauver la France
    Bien des catholiques sont passifs car paresseux ou peureux, encouragez les mais sans excès de peur de les faire fuir.
    qu’importe les causes de l’incendie , Dieu l’a permis cherchons le signe qu’il nous envoie.

  • balaninu , 23 Avr 2019 à 13:22 @ 13 h 22 min

    Aux ninivites, Jonas s’est adressé pour demander jeûne et sacrifices. Le roi lui-même a mis le cilice et s’est assis sur la cendre, et Ninive a été sauvée.

    Nous sommes dans la Main de Dieu ! Comprenons-nous ce que nous devons faire nous les chrétiens ? Même si ceux qui nous gouvernent n’y croient pas. Dieu se sert bien souvent de certaines situations pour rappeler à Son peuple qu’il est temps de changer.

  • Isaïe , 23 Avr 2019 à 14:47 @ 14 h 47 min

    Que la religion catholique ait commis des atrocités depuis quelle existe en tant que pouvoir religieux, je ne le nie pas. Toutefois, l’esclavage a existé depuis bien plus longtemps que cette religion assise à Rome depuis les quatrième siècle existe. Je sais bien que cette religion a importé de nombreuses déviations depuis le règne de Théodose le grand. Mais en ce qui concerne les abominations que cette religion prétendue chrétienne existe, le dire comme fondées par cette religion, je dois dire que cela est entièrement faux. L’esclavage existe depuis ytès longtemps, et il ne serait pas impossible que cela date depuis le paléolithique.Maintenant dire que l’islam est une religion gentille, cela est entièrement faux puisqu’elle est basée sur l’esclavage, sur le génocide de ceux qui ne veux pas croire comme le Coran qui est un livre basé sur des textes faux (textes apocryphes donc écrits nettement après les derniers témoins du Christ vivant). C’est un livre incitant au meurtre par intolérances et par refus de voir la vérité en face. En ce qui concerne les millions d’africains tué par les catholiques, je voudrait bien voire sur quelle base cet auteur se situe. La millions de cathares, je voudrais voir aussi sur quoi cet auteur se base??? En ce qui concerne la république, elle n’est pas exempte de meurtres et d’injustices non plus. Pour les protestants, je sais que cette religion en a fait massacré un grand nombre. Je suis moi-même protestant et que cette religion a ruiné la France sous Louis XIV en persécutant les protestants parce qu’ils lisaient la Bible qui contredit ouvertement leur doctrines. Mais pour en revenir aux africains, ils se sont détruits eux-même en vendant leurs frères, leurs voisins aux negriens.

  • stephan , 23 Avr 2019 à 17:59 @ 17 h 59 min

    L’histoire du catholicisme a longtemps été confondue avec celle de l’Etat ou vice-et-versa.
    Ce n’est qu’à partir de 1905 , et pendant la révolution qu’elle fut différente.
    Il y a eu la croisade des albigeois contre les cathares car ceux-ci , ne reconnaissant pas la hiérarchie catholique refusaient de payer les impots ( religieux et étatiques).
    Peut-on se rappeler le role éducatif des abbayes qui éduquaient des jeunes, alors que ces mêmes abbayes avaient des abbés laïcs nommés par l’Etat.
    Et puis, il y eu Richelieu, Mazarin et j’en passe.
    A qui faut-il imputer les dérives de ces temps là ? à la religion ou à l’Etat ?

  • JPP , 23 Avr 2019 à 18:34 @ 18 h 34 min

    “ces mille jeunes gens qui nous émeuvent jusqu’aux larmes en chantant avec ferveur devant la fontaine Saint-Michel sont-ils une avant-garde, ou bien le dernier carré ?
    C’est ce qu’espèrent ardemment ceux qui possèdent ce pays.
    De toutes mes forces, je veux espérer le contraire.
    Tout comme vous, je souhaite ce contraire, cependant je m’interroge sur cette passivité. Les catholiques n’ont-ils pas été plus de 1.800.000 à défiler dans Paris contre la loi Taubira? Où sont-ils? Qui les rassemblera de nouveau? Qui les conduira?

  • Raoul , 23 Avr 2019 à 18:47 @ 18 h 47 min

    Je suis optimiste et opte pour un renouveau de l’église. La raison est toute simple. Je frequente moi même régulièrement l’église depuis 4 ans et je peux vous dire que les églises que je fréquente ne sont jamais vide. Je dirais même que la fréquentation a plutôt tendance à augmenter. Maintenant il faudrait aussi qu’on se bouge le c.. Pour évangéliser car hormis quelques incurables il y a une vraie recherche de sens dans cette société.

  • JPG , 23 Avr 2019 à 18:52 @ 18 h 52 min

    Nous vivons une longue décadence, depuis que la supériorité de l’Occident chrétien est niée. Le sens de l’histoire réduit le nombre des croyants en Europe . Ceux qui viennent nous remplacer finiront par ruiner l’état-providence . La Chine deviendra le nouvel empire …

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France