Chantal Jouanno favorable aux revendications homosexuelles

La ministre des Sports Chantal Jouanno se déclare favorable à l’adoption par les homosexuels, dans le numéro de Têtu de mars.

« Lorsqu’on parle de l’adoption, la question est: “Où est l’intérêt de l’enfant?”. Eh bien, c’est de vivre dans une famille équilibrée. Il n’y a pas à avoir d’a priori et à se demander si l’équilibre est plus hétérosexuel qu’homosexuel » déclare-t-elle. A propos du “mariage” homosexuel, Chantal Jouanno déclare que « l’équilibre d’un couple ne menace pas la société ».

Selon la ministre, les fédérations sportives qui ne signeront pas la Charte de lutte contre l’homophobie ne toucheront plus de subventions : « le principe est simple: pas de charte, pas d’aides. Pas de charte, pas de sous! ».

Autres articles

5 Commentaires

  • pas content , 25 Mar 2011 à 21:21 @ 21 h 21 min

    bonjour
    la dictature pour imposer l’homosexualité n’a même plus de sens.
    Ce n’est plus ministre c’est porte drapeau
    Au ……

  • Sylvain Robert , 25 Mar 2011 à 22:35 @ 22 h 35 min

    Madame ,
    excusez-moi de vous dire que vous êtes une folle , une folle de vouloir imposer à un enfant qui à perdu son papa et sa maman biologique , de lui imposer un environ contre nature , qu’est le comportement homosexuel , tout en le privant de l’amour paternel et de l’amour maternel . Vous vous rendrez ainsi complice de la déshumanisation de notre société , à l’instar des USA , ou l’enfant devient une marchandise dont on fait l’acquisition , comme on fait l’acquisition d’un chiot au marché canin .
    Sachez aussi , que en tant que sportif , je condamne fermement votre chantage et votre terrorisme intellectuel , qui est de priver de subvention les fédérations sportives dissidentes qui refuseront de soumettre au diktat de l’homofascisme .
    Sachez que l’argent des subventions est celui du contribuable dont vous abusez amplement à l’UMPS , sachez que contrairement au sectarisme homosexuel qui bénéficie allègrement de subvention de votre part , les fédérations sportives agissent dans un intérêt général et non au profit de privilégiés ne représentant que eux-même , et qui trouvent le moyen de faire des festivals sexistes ( comme le festival lesbien interdit aux hommes ) et hétérophobe avec cette argent publique .
    Il est donc injuste d’imposer une opinion , une doctrine politique , à des fédérations sportives sous peine de les voir subir votre ostracisme , le sport rassemble ( moi même dans mon équipe il y avait un homo ) , la politique , votre politique , elle , elle divise !…
    Les gens comme vous sont des extrémistes , ce sont les fascistes du 21 eme siècle qui déshumanisent la société , qui veulent imposer la pensée unique du 21 ème siècle , vous jouez de l’argent publique au profit de votre idéologie perverse et démagogique , ne vous étonnez donc pas de la monté du FN , les français sont de moins en moins dupe , ils sont de plus en plus nombreux à se rendre compte qui sont les extrémistes dans ce pays !
    vous ne faites que reprendre les méthodes mussoliniennes et staliniennes madame pour imposer votre point de vue , honte à vous !

  • Louis BUONO , 26 Mar 2011 à 10:34 @ 10 h 34 min

    “Ceux que Jupiter veut perdre, Jupiter les rend fous”
    Vos déclarations en faveur de l’adoption homosexuelle ne peuvent avoir été pensées par une cervelle sensée. Comment osez-vous parler de “famille équilibrée” pour désigner une “paire” (et non un “couple”, car il faut savoir ce que les mots veulent dire) de garçons ou de filles ?
    Ignorez-vous la réalité des unions homosexuelles – masculines surtout – qui sont à la fois très fragiles, éphémères, et la plupart du temps ouvertes à tous les vagabondages et tous les “libertinages” (pour rester poli) possibles ?
    Et c’est dans une telle ambiance que vous trouvez les conditions “équilibrées” pour élever un enfant ? Ce sont des “papas” qui lisent Têtu (qui, derrière ses grands airs, n’est pas grand-chose de plus qu’un journal pornographique) qui serviront de repères affectifs, moraux et psychologiques à l’enfant qu’on leur confiera ?
    Même Mme Guigou, alors ministre de la justice, reconnaissait sur les ondes de France Inter où je l’ai entendue, lorsqu’elle défendait son PACS, “qu’il n’était pas question d’aller plus loin et d’accorder un droit d’adoption” aux “paires” homosexuelles, car, disait-elle “un enfant avait besoin d’un papa et d’une maman” et, ajoutait-elle “elle n’y pouvait rien”.
    Et vous, vous osez parler de “l’intérêt de l’enfant” en établissant une équivalence absolue entre un couple (forcément hétérosexuel lorsqu’on respecte le sens des mots) et une paire (de tout ce que vous voudrez puisqu’une paire réunit deux semblables).

    Nous devons accepter et respecter les homosexuels. Mais cela ne doit pas nous rendre idiots et nous faire prendre des vessies pour des lanternes. L’homosexualité n’est pas une “orientation sexuelle” équivalente à “l’hétérosexualité” , elle est une “désorientation” de cette même sexualité et, comme telle, une souffrance et une blessure.
    Dont la conséquence directe est de ne pas pouvoir assumer et réaliser une famille car, pour construire une famille, lieu de vie par excellence, il faut reconnaissance, acceptation et amour de l’autre, du différent, bref de l’autre sexe. C’est cela le vrai “droit à la différence” et c’est ce droit que l’homosexualité rejette, souvent haineusement.
    Du moins est-ce ce que toutes les civilisations avant la nôtre – si nous pouvons appeler “civilisation” une société dans laquelle on veut marier les hommes entre eux et les femmes entre elles – considéraient comma allant de soi.
    Il aura fallu l’arrivée du socialisme en France et, avec lui, la soumissions écoeurante de la droite française aux mots d’ordre, provocations et inepties d’une certaine gauche pour entendre de telles aberrations dans la bouche d’un ministre sarkozyste, en décalage absolu avec ce que pensent la majorité des Français.

    J’espère qu’ils sauront s’en souvenir l’année prochaine pour les présidentielles.
    Avec tout le respect qui vous est dû.

    LB

  • FALGUIERE Christian , 26 Mar 2011 à 11:02 @ 11 h 02 min

    Je conseille à Madame La Ministre de lire ” Chacun cherche son père ” l’excellent ouvrage du Pr Marcel RUFO sur l’importance du père et de la mère dans l’éducation de l’enfant – garçon ou fille – et des dégats lorque notamment l epère est absent ou déficient.
    Je rappelle que Marcel RUFO est directeur de la Maison de Solenn à l’hopital Cochin à Paris
    maison qui s’occupe des adolescents en dérive !

Les commentaires sont fermés.