Concert de la fête de la Musique à l’Élysée : des paroles haineuses, vulgaires et injurieuses

Concert de la fête de la Musique à l’Élysée : des paroles haineuses, vulgaires et injurieuses

De Gabrielle Cluzel, sur Boulevard Voltaire :

Sur le compte Twitter de l’émission « Quotidien », présentée par Yann Barthès sur TMC, on peut lire la petite phrase espiègle suivante : « Hier, il y avait une grosse soirée pour la Fête de la Musique, et on a adoré traduire certaines paroles qui ont résonné dans le palais présidentiel. »

C’est vrai que c’est le mot qui convient, des paroles vraiment « adorables », fraîches et primesautières : « Ce soir, brûlons cette maison, brûlons-la complètement » (L’Élysée ?), « Les femmes et la beuh », « Ne t’assieds pas, salope, s’il te plaît » (le monsieur qui chante est poli, mais plutôt sur la fin, c’est mieux que rien), « Danse, enc… de ta mère, danse », « Je suis avec six mannequins », « T’es vénère parce que je me suis fait sucer la b… et lécher les c… » Mais qui tutoie-t-il en cette soirée du 21 juin ? Sûrement pas le maître des lieux, que l’on sait, depuis deux jours, chiffonné par le simple diminutif « Manu »… mais qui n’a, semble-t-il, pas jugé utile de remettre dans l’axe sèchement, comme il en a le secret, les chanteurs aux propos violents, sexistes, grossiers et faisant l’apologie de la drogue. À moins qu’Emmanuel Macron ne comprenne pas l’anglais ? Ou que seuls les porcs francophones méritent d’être balancés ? Ou bien encore, comme Michel Sardou, trouve-t-il tellement plus mignon de se faire traiter de c… en chantant ?

Autres articles

8 Commentaires

  • HuGo , 25 Juin 2018 à 5:17 @ 5 h 17 min

    Un dicton ne résonne-t-il pas ainsi : ‘qui se ressemble s’assemble spontanément’…

  • Daniel PIGNARD , 25 Juin 2018 à 9:27 @ 9 h 27 min

    Il avait invité la tribu des Youlalaksapu.

    Ah les 17 % qui ont voté Macron, vous nous paierez cela au retournement ? Il est prévu. Lire Esaïe 51 :22-23 et Esaïe 52 :5-6.

  • appeals , 25 Juin 2018 à 11:27 @ 11 h 27 min

    C’est à vomir de voir une telle présidence!!!

  • Pierre 17 , 25 Juin 2018 à 11:54 @ 11 h 54 min

    Connaissons les chiens puants qui sortent de l’E.N.A. : il fait l’admiration de Monsieur le vicomte de Villiers qui a fréquemment calomnié Jean-Marie Lepen !

  • Droal , 25 Juin 2018 à 13:00 @ 13 h 00 min

    Il y a un peu moins de 50 ans, le 14 mai 1969, dans une lettre à sa sœur Marie-Agnès, Charles de Gaulle écrivait :

    « Quant aux évènements, il s’est produit ce qui devait un jour arriver.

    Les Français d’à présent ne sont pas encore redevenus un assez grand peuple pour porter, à la longue, l’affirmation de la France que je pratique en leur nom depuis trente ans.

    Mais ce qui a été fait sous cette égide, d’abord pendant la guerre, ensuite au cours des onze dernières années, a été d’une telle dimension que l’avenir est de ce côté-là.

    La période de médiocrité dans laquelle notre pays vient d’entrer en fera bientôt la démonstration. »

    En juin 2018, « Les Français d’à présent ne sont pas encore redevenus un assez grand peuple… »

    « La période de médiocrité… » semble s’éterniser…

    Curieusement, c’est notre bien-aimé Bernard H. L. qui nous donne à espérer, comme à son habitude, en disant des paroles de Lumière telles que : « Pour la première fois on sent que l’€urope pourrait exploser ! », « Si on ne veut pas que l’€urope meurt de son horrible mort… »

    Grand et bon merci, Bernard. Que Dieu te bénisse.

    Bien entendu, il y aura des « mouvements de terrain », mais on peut sentir la moitié du quart du millième de l’étincelle de la Résurrection de l’Europe…

    « la grande »…

    Merci, Bernard.

    Excellent boulot.

  • hermeneias , 25 Juin 2018 à 14:12 @ 14 h 12 min

    Merci Droal pour la citation gaullienne….

    Cela confirme que “le grand homme” était décidément très imbu de lui même et se prenait pour plus grand qu’il n’était . Cela explique sa déconnection d’avec la réalité en général et d’avec la France en particulier .

    La médiocrité , il l’a largement permise et favorisée . BHL Macron Sarkozy Chirac VGE vont tous ou sont tous aller s’incliner à Colombey .
    Levy Bernard-Henri a aussi de toute évidence , une haute idée de lui même et de la France de ses fantasmes qu’il connait mieux que quiconque ….si on l’écoute ….sans rire

  • Droal , 25 Juin 2018 à 15:16 @ 15 h 16 min

    A l’évidence De Gaulle était médiocre, par rapport à Mitterrand qui était “Dieu” et Macron qui est “Jupiter” et François Hollande qui était le Fils de Dieu.

    Je suis tout à fait d’accord qu’on ne peut pas confondre l’ordre humain et l’ordre divin.

    Cela va sans dire, mais cela va mieux en le disant.

Les commentaires sont fermés.