Une présence jihadiste, mais pas d’attentat : le cas singulier de l’Italie

Une présence jihadiste, mais pas d’attentat : le cas singulier de l’Italie

Régulièrement présentée comme cible par l’organisation État islamique (EI), l’Italie est depuis plusieurs années confrontée à la présence de jihadistes sur son sol. On estime à 130 le nombre de jihadistes partis d’Italie pour combattre aux côtés de l’EI en Irak et en Syrie. Les interrogations sont nombreuses : sa situation géographique a-t-elle fait de l’Italie un carrefour jihadiste ? Le jihadisme dans la péninsule a-t-il un profil particulier ? Reportage de Natalia Mendoza :

Autres articles