“Tous vaccinés” ? Enquête sur le « vaccin » à ARN messager contre la Covid-19…

“Tous vaccinés” ? Enquête sur le « vaccin » à ARN messager contre la Covid-19…

Tous vaccinés ? Tel est le titre d’une enquête signée du grand reporter Armel Joubert des Ouches, à sortir dans les prochains jours en vidéo, et présenté comme suit :

Pour ou contre ? Doit-on forcer les Français à se vacciner ?

Voici les questions que l’enquête Tous Vaccinés ? pose à des spécialistes dans leur domaine, donnant la parole de manière équitable aux « pour » et aux « contre », afin que chaque internaute puisse se forger un avis éclairé.

Réalisé par le journaliste et caméraman indépendant Armel Joubert des Ouches et produit par Annette Christol, Tous Vaccinés ? est un travail journalistique citoyen qui part sans postulat de départ et s’achève sans aucune consigne. En cela, leur démarche est à notre connaissance inédite. Aucune culpabilisation, zéro complotisme, pas d’infantilisation des Français : les faits, rien que les faits, au service de la vérité, forcément très complexe. Tous Vaccinés ? va gêner les partisans d’une vérité officielle comme ceux d’une vérité trop simple.

L’enquête est en cours de finition et de montage. D’ici-là, vous pouvez nous aider — le film a coûté plusieurs milliers d’euros à produire — en faisant un don, et ainsi nous encourager à poursuivre notre travail d’enquête autour de la pandémie.

Source

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • jejomau , 26 février 2021 @ 23 h 31 min

    Vous avez remarqué que la quasi-totalité des morts ou des graves accidents suite à la vaccination concerne des arrêtes cardiaques, AVC, etc… , Bizzarrement la racaille journalistique n’en parle jamais :

    “Par ailleurs, l’ARN extracellulaire est connu pour être un facteur de coagulation sanguine[21] et augmentant la perméabilité de l’endothélium[22]. L’accroissement de la perméabilité endothéliale peut entraîner un œdème et stimuler la coagulation sanguine ce qui entraîne un risque de formation de thrombus, d’où des risques d’infarctus (notamment d’infarctus cérébral), de thrombose ou encore d’embolie pulmonaire. L’ARN qui se retrouve dans le sang est toutefois détruit très rapidement par des RNases et il n’est pas internalisé efficacement dans les cellules[23].

    En septembre 2020, le CRIIGEN (association anti-OGM fondée par Corinne Lepage et Jean-Marie Pelt) fait état, dans un rapport signé par le président de son conseil scientifique Christian Vélot, de risques plus élevés d’immunotoxicité, de génotoxicité par mutagénèse et d’apparition de nouveaux virus par recombinaison génétique causés par de tels vaccins.

    Le rapport préconise en conclusion de suivre en la matière un principe de précaution incompatible tant avec l’urgence qu’avec les articles 2 et 3 du règlement européen 2020/1043[24],[25].”

    Source Wikipedia

Les commentaires sont clôturés.