Catholicisme : vers sa disparition ou sa résurrection ? (“Interdit d’interdire”)

Catholicisme : vers sa disparition ou sa résurrection ? (“Interdit d’interdire”)

Frédéric Taddeï reçoit pour ce numéro d’ “Interdit d’interdire” :

– Véronique Margron, théologienne
– Yann Raison du Cleuziou, sociologue
– Guillaume Cuchet, historien
– Paul Piccarreta, directeur de la Revue Limite

Autres articles

6 Commentaires

  • Isaïe , 26 Avr 2019 à 14:06 @ 14 h 06 min

    Le catholicisme devrait retourner aux enseignements apostoliques et rejeter tous les apports ultérieurs.
    Le culte des saints qui est une forme d’invocation des morts
    Le culte de Marie qui s’est vraiment développé au quatrième siècle
    Le célibat obligatoire qui a vraiment pris naissance au 11e siècle (1054 si mes souvenirs sont exactes). En fait le célibat obligatoire est une résurgence du culte de Cybèle.
    La direction de chaque paroisse par un groupe d’anciens bien formés sur le plan théologique et sur le plan pastoral).
    La papauté ne devrait devenir qu’un centre administratif et cesser d’être un centre directoire d’une secte.
    Les prélats homosexuels et complice d’adultères, vivant en concubinage et pédophiles devraient être écartés. Seules des hommes mariés et montrant l’exemple de l’éducation de leurs enfants devraient diriger chaque paroisse et chaque groupe de paroisses.

  • jejomau , 26 Avr 2019 à 14:49 @ 14 h 49 min

    @Isaïe

    Vous devez être jésuite pour dire autant de sottises en quelques phrases… Ou lire quotidiennement “La Croix”..

    Ainsi le célibat, contrairement à cette fadaise enseignée et répandue via les Loges, est ATTESTE dès l’an 300 – 303 avec le Concile d’Elvire où il est écrit noir sur blanc (chose qui était en fait transmise déjà depuis la Christ mais qui n’était pas écrite) ceci :

    § 118
    Can. 27. Un évêque, ainsi que tout autre clerc, n’aura avec lui que sa soeur ou sa fille si elle est consacrée à Dieu ; il a été décidé qu’en aucune manière il n’aura avec lui une étrangère.[sous-entendu : “une femme avec qui il est uni”]

    Le canon établit bien que le célibat est LA NORME prescrite (sous-entendu par le Christ) et que les entorses faites sur le sujet ne sont pas admises.

    Au regard de votre phrase :

    “Les prélats homosexuels et complice d’adultères, vivant en concubinage et pédophiles devraient être écartés. “…….. je vous signale pour compléter votre culture qui vous fait toujours défaut que sont EXCOMMUNIES tous ceux qui prétendent entrer au séminaire. Il y a aussi une excommunication très sévère sur tous ceux qui s’adonnent aux conneries citées par vous dans l’état clérical et qui remonte aux environs de l’an 800… Vous chercherez! Ceci pour dire que la secte, comme vous la désignez n’a pas attendu de prendre des mesures.

    Enfin, là vous faites vraiment rire, c’est dans votre dans votre dernière phrase puisqu’il est statistiquement avéré que 90% des hommes mariés sont pédophiles (enquête de la Commission Royale Australienne, etc… ) contre à peine plus de 7% chez les prêtres célibataires..

    J’imagine ce que votre solution de moderno-gauchiste décidée à marier les prêtres pourraient donner comme dynamique à la pédophilie!

    Merci quand même

  • stephan , 27 Avr 2019 à 4:25 @ 4 h 25 min

    @jejomau
    la 1ere et derniere phrase n’ont pas leur place dans ton commentaire
    les incohérences:
    – prélats homosexuels et complice d’adultere
    – prélat excommuniés s’ils prétendent entrer au séminaire
    – 90% des hommes mariés sont pédophiles et 7% des pretres célibataires

  • jejomau , 27 Avr 2019 à 10:33 @ 10 h 33 min

    Mes 1° et dernières phrases portent l’attention là où il faut le faire en désignant les adversaires de l’Eglise aujourd’hui!

    Sinon, vous avez raison: il faut dire plutôt que “90% des pédophiles sont des hommes mariés” que ce que j’ai écrit précédemment. Mea culpa.

    Pour la phrase “les prélats homo etc.. ” j’ai essayé effectivement d’interpréter (de comprendre) ce que voulait dire Isaïe .. Pour lui rappeler que l’Eglise, dont il semble avoir une si piètre idée du fait des scandales médiatisés, n’accepte même pas l’entrée des homosexuels dans les séminaires. Par exemple :

    «L’Église ne peut admettre au séminaire et aux ordres sacrés ceux qui pratiquent l’homosexualité, présentent des tendances homosexuelles profondément enracinées ou soutiennent ce qu’on appelle la culture gay. »[…] « ces personnes se trouvent dans la situation qui fait gravement obstacle à une juste relation avec des hommes et des femmes »[…] Le texte établit ensuite un lien entre paternité spirituelle et hétérosexualité : le prêtre « représente sacramentellement le Christ, Tête, Pasteur et Époux de l’Église », il doit donc atteindre « la maturité affective » ……..
    (« sur les personnes présentant des tendances homosexuelles en vue de l’admission au séminaire et aux ordres sacrés » Pape Benoît XVI)

    Qu’on cesse de prendre les catholiques pour un repaire de pédophiles . Voilà le message!

  • Stephan , 27 Avr 2019 à 20:39 @ 20 h 39 min

    @jejomau
    Il n’y a que les medias de propagande mainstreams qui veulent faire passer le message que le clergé est un repaire de pédophile.
    Ceux qui ont un peu de jujotte savent très bien que c’est dans les milieux où il y a des mineurs et des adultes que l’on retrouvera des actes de pédophilie, et en tête l’education nationale et les associations de jeunesse.
    Mais connaissant les cultures catholiques ( la mienne par education) ou protestante celle de mon épouse qui suit les églises évangéliques libres, j’avoue que je trouverai plus que normal que les prêtes puissent se marier et avoir une famille, et que les femmes puissent exercer le sacerdoce .

    Et pour finir, je dirai que je préfère des commentaires qui défendent des idées, fussent-elles opposés, que des commentaires qui attaquent des personnes.

  • jejomau , 27 Avr 2019 à 23:35 @ 23 h 35 min

    @Stephan

    “j’avoue que je trouverai plus que normal que les prêtes puissent se marier et avoir une famille, et que les femmes puissent exercer le sacerdoce .”

    Ce n’est pas à vous de décider ce qui est normal. Ni moi. Ni même au pape. C’est Dieu qui a instauré le sacerdoce tel qu’il existe. C’est LA raison pour laquelle personne ne peut faire que des prêtres puissent se marier. A la rigueur peut-on ordonner des hommes (déjà) mariés. comme pour le clergé oriental (sauf les évêques qui, comme dans le clergé catholique, est toujours célibataire puisque le Christ l’était). En revanche aucune religion ne peut marier ni ne peut marier des prêtres .

    C’est ce que le Christ (DIEU) a fait qui est transmis.

    C’est aussi pourquoi la religion catholique (comme Orthodoxe) ne peut ordonner des femmes : les apôtres qui ont transmis le sacerdoce on refait exactement ce que le Christ a dit de faire (“vous ferez ceci en mémoire de moi”). Or les apôtres choisis par le Seigneur étaient tous des hommes de la même manière que le Christ, vrai prêtre, était un homme. Ne peuvent accéder au sacerdoce que les hommes.

    Aucun pape ne peut changer cela…

Les commentaires sont fermés.