Macron à Saint-Pétersbourg : « C’est un président affaibli qui va en Russie »

Macron à Saint-Pétersbourg : « C’est un président affaibli qui va en Russie »

Entretien du 24/05/2018 avec Bruno Drweski, maître de conférences à l’Inalco. Considérant que ce sommet franco-russe pourrait être positif pour les deux parties, Bruno Drweski estime que les marges de manœuvres sont plus réduites pour Emmanuel Macron, tant au niveau de la puissance globale de la France, que de ses obligations envers l’OTAN ou l’Union européenne :

Articles liés