Dupont-Aignan à Szafran : « Vous n’êtes plus journaliste mais militant politique »

Dupont-Aignan à Szafran : « Vous n’êtes plus journaliste mais militant politique »

Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) à Maurice Szafran (Challenges) : « Quand vous dites que je ne suis pas respectable (en ayant fait alliance avec Marine Le Pen durant la présidentielle), ça veut dire que vous pensez que 10 500 000 Français ne sont pas respectables. Vous signez votre perte de crédibilité, vous n’êtes plus journaliste mais militant politique. Les Français n’ont plus confiance dans les médias, ils regardent internet et ne consultent plus vos journaux parce qu’ils voient bien que vous n’êtes pas impartial. Les Français ne vous respectent plus parce que vous avez pris partie. »

Source : CNEWS, lundi 25 juin 2018, 9h14

Autres articles

4 Commentaires

  • Don Quijote , 26 Juin 2018 à 8:20 @ 8 h 20 min

    Cela fait très longtemps que les journalistes ne sont plus respectables, ce sont de véritables commissaires politiques et s’ils avaient été là en 1940 ces types là auraient fait partie de la Gestapo, et s’ils avaient été là sous lénine ou staline ces enfoirés auraient émargé au Guépéou, toujours à la gamelle il n’y a que ça qui les intéresse, ils vivent dans leur monde et les autres ils n’en ont que faire

  • Droal , 26 Juin 2018 à 15:44 @ 15 h 44 min

    Les 15 449 508 votants qui ont dit NON au Référendum du 29 mai 2005 ne sont pas respectables et – comme il se doit – ne sont pas respectés depuis plus de 15 ans.

    Ils sont de race antisémite, de sexe homophobe et de couleur de peau raciste.

    Ils ne vivent que pour haïr et de condition généralement modeste, ils ne sont « rien ».

  • borphi , 26 Juin 2018 à 17:17 @ 17 h 17 min

    Quand je pense que le gouvernement veut assujettir tous les français à la taxe sur l’audio-visuel pour payer des journalistes qui n’en sont pas !
    Cela s’appelle tout simplement du sectarisme caractérisé!

  • BUREAU , 26 Juin 2018 à 17:18 @ 17 h 18 min

    Je ne supporte plus ces pseudo-journalistes gauchos qui font la morale à tous ceux qui ne pensent pas comme eux. Je pensais naïvement que les journalistes n’avaient pas le droit d’exprimer leur opinion politique….

Les commentaires sont fermés.