Nicolas Dupont-Aignan : “Sous Brejnev, j’aurais été interné”

Nicolas Dupont-Aignan : “Sous Brejnev, j’aurais été interné”

Le député de l’Essonne et Président de Debout la France est revenu au micro de Boulevard Voltaire sur son passage à “On est pas couché”. Dénonçant un retour “au bûchers de l’Inquisition” et au “terrorisme intellectuel”, Nicolas Dupont-Aignan persiste et signe : la caste éditorialiste se coupe chaque jour davantage du pays réel.

Autres articles

4 Commentaires

  • basta , 26 Juin 2018 à 11:21 @ 11 h 21 min

    Monsieur Dupont-Aignan je vous remercie ! J’avoue que j’ai regardé très peu votre intervention sur le plateau de ce Monsieur, dans la mesure où je n’ai plus de télé, j’ai donc vu cet aperçu sur internet, car je n’aime pas du tout ceux qui font la morale et qui profitent de tous les privilèges dont vous avez parlé ; je n’aime pas du tout ce jeu de massacre, mais je dois dire que vous avez été courageux. Merci pour votre courage.

  • TRIVIDIC MARIE , 26 Juin 2018 à 16:49 @ 16 h 49 min

    Nicolas DUPONT AIGNAN a parfaitement raison : du reste nous ne sommes plus en démocratie puisque sous tutelle du IVème reich l’UE !!!

    Bravo à vous M. NDA

    Quand à la caste merdiatique et leurs journaleux lèche-babouches !

  • BUREAU , 26 Juin 2018 à 17:13 @ 17 h 13 min

    Bravo à Nicolas DUPONT AIGNAN qui a tenu tête à ces furies. Je partage son opinion. Je n’ai pas regardé à la télévision. Depuis des années, je ne regarder plus l’émission de Ruquier. Il est beaucoup trop pro immigrés gauchiste. Ne parlons pas de cette haineuse de Angot. Avec Moix, ils font un trio insupportable qui ne vit sur un nuage.

  • Thomas , 27 Juin 2018 à 5:40 @ 5 h 40 min

    Oui à DEBOUT LA FRANCE
    ils sont grands que parce que nous sommes à GENOUX

Les commentaires sont fermés.