Depuis le début de l’année, plus de 50% des policiers ont déjà connu un arrêt de travail pour dépression ou burn out…

Depuis le début de l’année, plus de 50% des policiers ont déjà connu un arrêt de travail pour dépression ou burn out…

De plus en plus de cas de dépression sont constatés parmi les forces de l’ordre. Des centaines d’arrêt de travail sont déposés chaque jour. D’après des sources syndicales plus de 50% des policiers ont déjà connu un arrêt de travail pour dépression ou burn out depuis le début de l’année. Ils témoignent d’un manque de reconnaissance et de soutien de la hiérarchie. Pour les psychologues les policiers sont soumis à trop de contraintes :

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Pierre 17 , 28 juin 2020 @ 2 h 41 min

    Les policiers sont au service de la Finance-Internationale, leur violence est celle du pouvoir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *