Coronavirus : “Le virus ne s’arrête pas à la frontière, mais les gens qui portent les virus peuvent être arrêtés à la frontière” (Marine Le Pen)

Coronavirus : “Le virus ne s’arrête pas à la frontière, mais les gens qui portent les virus peuvent être arrêtés à la frontière” (Marine Le Pen)

La présidente du Rassemblement national a dénoncé “l’incohérence du gouvernement” dans la gestion de cette crise sanitaire liée au coronavirus Covid-19 :

Source : France Inter

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • jejomau , 27 février 2020 @ 8 h 33 min

    tous les migrants noirs, maghrébins arrivant du continent africain ne sont ABSOLUMENT pas touchés par le coronavirus. Ils sont inoculés. Vaccinés. Aucun mort. Aucun hospitalisé parmi eux.

    Il parait que c’est le Pacte de Marrakech qui les vaccine et les protége ipso facto !

  • Pierre 17 , 27 février 2020 @ 9 h 26 min

    Souvent nos Pères combattaient les épidémies avec des prières et des processions religieuses. Aujourd’hui nos dirigeants, fils de Satan, rejettent toute Crainte de Dieu.
    Sur la Montagne Sainte de La Salette, notre Mère, la Vierge Marie nous a avertis qu’Elle ne peut plus retenir le Bras de Jésus Son Divin Fils.
    N’oublions pas : “IL N’Y A PAS DE PAIX POUR LES IMPIES.”

Les commentaires sont clôturés.