« Kim Jong-un n’est pas candidat pour devenir un Kadhafi bis »

« Kim Jong-un n’est pas candidat pour devenir un Kadhafi bis »

Entretien du 26/05/2018 avec Camille Sari, consultant international. Estimant que la Corée du Nord est arrivée à un stade où « elle n’a rien à craindre » grâce à sa force de dissuasion nucléaire, Camille Sari pense que les intérêts économiques sont capables de désamorcer le conflit politique. La Corée du Sud cherche selon lui à se libérer de la menace nucléaire du Nord et de l’influence américaine, et la Corée du Nord, protégée par la Chine, pourrait adopter une économie de marché comme son voisin. Donald Trump, dont les objectifs sont de court terme, devra d’après lui compter avec le renforcement de la position de Kim Jong-un sur la scène internationale :

Autres articles