L’industrie française détruit de nouveau des emplois

L’industrie française détruit de nouveau des emplois

L’occupation de l’aciérie d’Ascoval, dans le Nord, où 281 salariés craignent pour leur avenir, est le dernier exemple des difficultés qu’affronte une fois de plus l’industrie française. Après une belle année 2017 qui pouvait redonner espoir, le secteur a détruit 2 600 emplois au premier semestre 2018. Surtout, la France, hormis l’aéronautique et quelques autres industries de pointe, n’arrive pas à rivaliser avec l’Allemagne :

Autres articles