Covid-19 : Débat très tendu entre Julien Odoul (RN) et Sacha Houlié (LREM) autour du reconfinement (VIDÉO)

Covid-19 : Débat très tendu entre Julien Odoul (RN) et Sacha Houlié (LREM) autour du reconfinement (VIDÉO)

Source : BFM TV

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Melisenda , 28 octobre 2020 @ 12 h 37 min

    Pourquoi contre toute évidence sacha houlié à l’image de la République En Miettes ment’il sur tout et prend les Français pour des brêles ? Internet fourmille de preuves de l’incurie du gouvernement qui interdit en outre des traitements qui guérissent dès le début des symptômes en diabolisant le Pr Raoult, du début de la crise sanitaire jusqu’à présent. (Quant à la “journaliste” elle de parti pris pour la doxa avec des questions idiotes à Julien Odoul pour lesquelles les réponses sont évidentes).
    Et pourquoi les frontières sont-elles toujours ouvertes pour l’accueil des clandestins, en novlangue des migrants, qui fuient des menaces imaginaires, et qui sont des menaces potentielles de virus divers et variés, covid19 notamment, dont l’état de santé n’est testé que mollement ?

  • Nicolas ZAHAR , 28 octobre 2020 @ 22 h 59 min

    L’extrême fatuitë de ce député quelconque, qui doit tout à son maître, trahit sa pleine inconsistence.
    De son propos nous ne retiendrons rien sinon l’expression agitée et désordonnée d’un obsequieux courtisan d’une basse cour républicaine, perchée dans un entre-soi élyséen peuplé d’êtres fantasques et jupiteriens où Neron disputerait le bout de gras avec un ex-employé de banque entre deux dragues queen hermaphrodites et Madame Trogneux. Bref ! Tous cela est absolument déconnecté du Pays réel.
    Le Patron de la S. A. France s’est exprimé ce soir 25 minutes durant pour se féliciter, les 20 première minutes de ce qu’il estime avoir été un parcours sans faute de sa part, bien sûr, avec la complicité des média comme d’habitude. Pourtant difficile de trouver pire gestion, pires résultats sanitaires, économiques et sécuritaires, car nous sommes proches d’une rébellion populaire qui pourrait entraîner le pays dans les pires désordres.
    Les employés députés sont donc à l’image du patron: des ventilateurs. Hormis leur pouvoir d’achat, notre millier de députés et sénateurs n’ont pas d’autres réels pouvoirs. Houlié ou Tartuffe, quelle différence sinon le degré comique ?
    Le patron en a profité pour gourmander et culpabiliser ses 66 millions de petits actionnaires atomisés et insignifiants. Cela fait longtemps qu’ils n’ont que l’illusion du pouvoir et le semblant du vote. Le Peuple le plus taxé au monde à qui on expliquait que les masques ne servaient à rien avant de les punir s’ils n’en portent pas !
    Les dernières 5 minutes ont été consacrées à l’exposition des remèdes dont on a rien compris, sinon qu’ils seront pires que le virus.
    Le confinement c’est pour vendredi, mais on peux revenir de vacances jusqu’à la Toussaint ! Ça va être compliqué.
    Tout ceci est tellement absurde que l’on pourrait croire que c’est organisé.

  • jejomau , 28 octobre 2020 @ 23 h 11 min

    Voilà les vraies solutions pour arrêter le virus :

    – faire porter un masque aux enfant dès la naissance et lancer une étude pour voir comment le faire porter aux foetus
    – tous les foyers devront désormais respecter la distanciation sociale à table comme au lit
    – obligation de porter les masques à table dans les restaurants et les cafés
    – faire porter des bouchons dans les oreilles qui sont des orifices porteurs de virus très important
    – idem dans les anus avec un contrôle systématique par les forces de l’ordre
    – obligation de porter le hijab sur la voir publique par toute la population pour stopper radicalement le virus
    – lancer une grande étude sur les pour savoir si elles ne devraient pas être masquées elles aussi

    De telles mesures hygiénistes pourraient enfin commencer à rassurer la caste LGBT sidaïque au pouvoir terrorisée à l’idée de nous rencontrer nous et nos postillons ainsi que de nous serrer la main…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *