“Il a parlé dans le vide.” Pour Mélenchon, Macron ne mesure pas “la gravité de la situation”

“Il a parlé dans le vide.” Pour Mélenchon, Macron ne mesure pas “la gravité de la situation”

Autres articles

7 Commentaires

  • petitjean , 28 Nov 2018 à 19:21 @ 19 h 21 min

    Mélenchon, l’immigrationiste, le mondialiste, n’en rate pas une
    que vient faire De Gaulle ici ?
    il dit “hexagone” plutôt que France !!
    et pas un mot sur les dizaines de milliards que nous coûte l’invasion migratoire !!

  • Paule C , 28 Nov 2018 à 19:46 @ 19 h 46 min

    L’hôpital qui se moque de la Charité…Ou alors un fin connaisseur ? Ou un enfonceur de portes ouvertes ? Mélenchon, qui n’a jamais rien dit d’intéressant, qui ne sait qu’éructer, ferait mieux de se taire.

  • zouzou , 29 Nov 2018 à 10:54 @ 10 h 54 min

    Et Dieu sait s’il s’y connaît, la Merluche, en brassage de vide…vous vous souvenez de son battage en 1992, pour faire voter le Traité de Maastricht?…

  • COLMAR , 30 Nov 2018 à 4:46 @ 4 h 46 min

    Pourquoi nous infliger la tronche de l’opposant de sa Majesté? Il a été favorable au traité de Maastricht, il a cru -prière de ne pas rire- à l’Europe sociale et est favorable à l’augmentation de salaires grâce à l’apport infini d’immigrés.

  • Droal , 30 Nov 2018 à 13:41 @ 13 h 41 min

    Le mouvement des “gilets jaunes” peut devenir violent dans la mesure ou parmi eux il y a des désespérés.

    Il est difficile de mesurer le niveau de désespoir des gens qui “ne sont rien”, c’est pour cette raison que la situation est “insaisissable”, comme le disait De Gaulle en 1968.

    Sauf qu’en 1968 la France croulait sous la prospérité.

    De Gaulle voulait sortir la France des deux excès que sont le capitalisme et le communisme, en instituant à plusieurs niveaux la “participation”.

    Ceux qui n’étaient pas d’accords avec ça étaient les syndicats, le patronat et Pompidou qui défendaient leurs intérêts pour les deux premiers et l’intérêt de la Banque R. pour le dernier.

    Emmanuel est un simple employé, totalement inconnu d’à peu près tout le monde, hormis de la Banque R. qui l’emploie.

    En revanche, De Gaulle a sauvé la France deux fois: une fois en temps de guerre, de 1940 à 1946; une fois en temps de paix, de 1958 à 1969, ce qui ne fait pas de lui un inconnu.

    Méluche est un tantinet “idéologique” en comparant ce qui est incomparable.

  • Pierre 17 , 30 Nov 2018 à 17:58 @ 17 h 58 min

    Macron n’a rien à dire ! La Haute-Finance et les sionistes, dont-il est le valet, ordonnent. Le malheur c’est que les citoyens de divers pays ignore que le dieu Mammon dirige et exécutera tout récalcitrant.

  • Charles , 1 Déc 2018 à 8:10 @ 8 h 10 min

    la situation et son évolution probable sont bien plus graves que nous ne pouvons l’imaginer.
    Zemmour a tout compris sur ce sujet.
    Edouard Philippe est coincé entre le marteau tenu par Markron et l’enclume jaune.
    Cependant, plus le temps passe, plus Philippe verra sa position se renforcer.
    Du simple fait de la faiblesse grandissante de l’exécutif face à cette levée de fourche.
    Il suffit à Philippe de menacer de démissionner pour mettre à genoux Mikron.
    Mikron a déjà perdu 2 ministres lourds en 2 mois (Hulot et Collomb).
    Il a eu beaucoup de difficultés pour faire son dernier remaniement.

    Mechanbon dit cependant des choses justes;
    Ainsi, il explique bien que les augmentation du prix des carburants
    ne changeront rien en terme de transition écologique, ceci pour 5 raisons:
    1. Les gens au travail devront toujours faire le même plein pour travailler (et cotiser).
    2. Ces pauvres n’ont pas les moyens d’obtenir un crédit pour une voiture dépolluante.
    3. La France pollue 3 fois moins que l’Allemagne et les voitures ne représente que 10%.
    4.Le pays industriel le moins pollué (la hollande) a son carburant vendu à 1.20€.
    5.Seulement 20 % des nouvelles taxes iront aux investissements écologiques.
    6. La véritable motivation est de prendre plus de sous aux travailleurs pauvres.
    Conclusion; Les travailleurs pauvres n’ont plus rien à perdre. Ils iront jusquau bout et cela peut durer encore 9 mois avec des blocages aléatoires les WE et les soirées.
    Ils travaillent le jour et remettent le couvert le soir et les WE.
    Pour les cadeaux et les jouets de Noël, ils n’ont pas d’argent pour acheter avant Noël et feront leurs courses en Janvier avec des jouets à moins 70 % venant des grandes surfaces.

Les commentaires sont fermés.