Clandestins : les ONG complices des passeurs (accuse Macron)

Clandestins : les ONG complices des passeurs (accuse Macron)

“À la fin, on fait le jeu des passeurs en réduisant le coût du passage. C’est d’un cynisme terrible” a critiqué Emmanuel Macron cette semaine :

Autres articles

2 Commentaires

  • kanjo , 29 Juin 2018 à 10:15 @ 10 h 15 min

    pour une fois, je suis d’accord avec notre président ! Ces ONG, si elles voulaient vraiment sauver des vies, reconduiraient les migrants dans leur pays d’origine, et le feraient savoir. C’est le seul moyen de convaincre les Africains qu’il vaut mieux travailler chez eux, même si c’est dur, plutôt que de venir mendier chez nous, même si ça semble plus facile.
    Quand à ceux qui fuient une guerre, je comprendrais que les enfants et leurs mères soient mis en sécurité à l’étranger, mais les hommes valides ont le devoir de défendre leur pays, leurs terre et leur famille. Donc, de s’engager dans l’armée pour la durée de la guerre. Aucun homme valide originaire d’un pays en guerre ne devrait donc pouvoir être accueilli en Europe, à part, de temps en temps et pour un temps très court, un ministre ou un général venu discuter avec nos dirigeants.

  • zouzou , 29 Juin 2018 à 17:59 @ 17 h 59 min

    Tiens, comme c’est curieux… quand c’est un type de droite qui le dit, c’est un gros raciste, un facho, j’en passe et des meilleures…

Les commentaires sont fermés.