Les gens de gôche

Les gens de gôche

Embourbés dans un catéchisme infantilisant d’une idéologie pour classes primaires, les gens de gôche (qui ne sont pas tous forcément de gauche : la droite gauchisante, ça existe aussi !), perdent un temps fou à vouloir paraître altruistes et intellos. En toutes circonstances, bien-pensants, mais, manquant cruellement de discernement, ils sont, surtout et de toute évidence, les idiots utiles d’un système qu’ils disent combattre. En toute innocence ? Pas tous, loin s’en faut !

La plupart, véritables tartuffes, sont assez intelligents pour savoir ce qu’ils font. Par intérêt, par lâcheté, par veulerie ou pour les trois raisons à la fois ? En tout cas, en politique, ces hypocrites sont légion et tiennent le haut du pavé. Leurs réseaux sont très étendus et contaminent tout. On retrouve, en tous lieux, ces petits gauchistes arrogants et pleins de morgue, qui se prennent pour des missionnaires en voulant faire “table rase du passé”. Violemment, s’il le faut. Beaucoup n’ont pas compris que ce passé français, notre histoire de France, a fait ce que nous sommes : des citoyens pétris, essentiellement, de culture chrétienne, mais, aussi, de culture gréco-latine. Sans oublier le siècle des Lumières, qui, quoi qu’on en pense et quels que soient ses débordements, nous apporta… de la lumière ! Et qui nous inspira un petit peu, majoritairement, mais beaucoup et copieusement, toute la gauche. Jusqu’à l’excès !

Beaucoup trop de gens de gôche sévissent encore dans tous les rouages de l’État. Particulièrement à l’Assemblée nationale, où la plupart des parlementaires de la majorité se prennent pour des “apôtres de la liberté” – la démesure est inscrite dans leur ADN – mais qui ne cessent de promulguer des lois d’interdit. De tout et de n’importe quoi. Comme empêcher de fumer dans un square ou dans un parc public ! En plein air ! Ou verbaliser un homme pour un regard appuyé et admiratif à l’endroit d’une jolie fille… Jusqu’où ira leur connerie ? Ces broutilles feraient sourire, s’il n’y avait pas le fond du problème : la connivence de ces imbéciles avec un système oppressif qui n’a pour but que de dépersonnaliser l’humain pour le soumettre aux diktats d’un système financier mondialisé. Qui, partout, en tous lieux, fait fi du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Entre autres hypocrisies, nos tartuffes sont toujours prêts à larmoyer sur le sort des immigrés, que l’on doit accueillir au nom de la solidarité internationale, en faisant semblant de ne pas savoir qu’une immigration massive fera baisser les salaires et obligera à revoir des dispositions favorables au salariat. Ils se fichent de savoir qu’un trop-plein d’immigrés va, mécaniquement, mettre en concurrence des familles, déjà modestes, qui vont devoir se battre encore un peu plus, quelques fois jusqu’au suicide, pour avoir leur part du gâteau. Ils se fichent de savoir que les milliards dépensés pour l’immigration pourraient aider les plus nécessiteux des Français. Ils se fichent de savoir que nos impôts sont mal employés, même si tout le reste doit en pâtir. La planète croule sous les déchets industriels, l’argent roi déshumanise les rapports sociaux, conditionne la culture et favorise le communautarisme, mais nos gauchistes continuent leur petit manège : souffler le chaud d’un côté et le froid de l’autre. Comme s’ils n’en connaissaient pas les conséquences !

Tous ces gens de gôche et ceux qui préfèrent rester dans le déni des réalités, ont déjà fait beaucoup de mal à la France et aux Français. Trop de mal ! Il nous faudra bien, envers et contre tous, trouver le moyen de les empêcher de continuer leur jeu de massacre. Vite !

Claude Picard

Autres articles

6 Commentaires

  • Catholique & Français , 29 Août 2018 à 11:10 @ 11 h 10 min

    Il est hautement prévisible que de cette faune mortifère de gauche, la France ne se débarrassera que par… “la force des baïonnettes” ! Mais, cette fois, ce ne seront pas que des mots ! Eh oui, l’histoire a parfois de ces retournements…

  • AURORE ANGELIQUE , 29 Août 2018 à 11:17 @ 11 h 17 min

    Très bien

  • sergio , 29 Août 2018 à 19:54 @ 19 h 54 min

    Il n’y a en effet qu’une révolution “nationale” ( n’ayons pas peur des mots et les souvenirs “nauséabonds” que cela peut susciter chez les tartuffes de gôche …..) qui puisse libérer notre nation de cette engeance bien-pensante et mortifère !…
    Mais , sauf retournement dont l’Histoire est porteuse parfois , et si cela est éminemment souhaitable , on peut douter d’une telle issue , au vu de l’avachissement quasi général du peuple de France …..

  • Joséphine , 29 Août 2018 à 21:04 @ 21 h 04 min

    Excellent billet. Nous avons une seule planche de salut qui se pointe à l’horizon, celle d’une nouvelle droite qui n’a jamais flirté avec la gôche. C’est un Maire de Gironde qui a eu l’initiative de rassembler LR, RN et Dupont Aignan pour casser Macron. Il semble que l’initiative ait fait tâche d’huile dans d’autres départements.

  • Lilou35 , 30 Août 2018 à 8:55 @ 8 h 55 min

    La Gôche comme vous dite, flirte avec les Musulmans sont-ils accro au mensonge comme il est préconisé dans le Coran, on ne sait plus quoi penser de ce rapprochement !
    Il est impossible de suivre, croire et faire confiance à un menteur !

  • Bruno CHANAL , 31 Août 2018 à 11:52 @ 11 h 52 min

    Les gens de gôche s’éteindront tout seul comme les dinosaures car ils ne font pas ou peu d’enfants. Le problème c’est qu’ils continuent à désagréger la France dans leur lente agonie.

Les commentaires sont fermés.