Le “privilège blanc” (Les chroniques de Jordanix)

Le “privilège blanc” (Les chroniques de Jordanix)

À travers ses chroniques, le Média pour Tous donne la parole à des personnalités, connues ou moins connues, sur des sujets d’actualité ou de fond. Pour sa première chronique, Jordanix décortique le concept de “Privilège blanc” théorisé par l’américaine Peggy Mcintosh et repris depuis par une part grandissante des mouvements progressistes, aux États-Unis et en Europe. Mais en fait, quelle réalité recouvre ce concept ?

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Droal , 29 décembre 2020 @ 16 h 57 min

    Il y a le privilège riche qui a TOUS LES DROITS et le privilège pauvre qui a TOUS LES DEVOIRS.

    Lilian Thuram : « Pour ne pas avoir conscience qu’il y a un privilège blanc, il faut être blanc »

    Lilian Thuram, 48 ans, dominerait largement le classement des « footballeurs les mieux payés en 2020 » avec des revenus estimés à près de 58 millions d’euros.

    A titre personnel et quand ma femme le permet, je m’achetais un Kebab a 5€ qui est pour moi le comble du luxe par rapport à la misère ambiante et un VRAI BONHEUR. Malheureusement étant à la retraite ce n’est plus possible.

    Je suis blanc et j’ai rencontré récemment à Paris un blanc de 83 ans qui faisait la manche près de la gare Saint Lazare parce que sa retraite ne lui permettait pas de vivre. Il habitait Argenteuil et arrivait à récolter 5 ou 6 € par jour. Il a travaillé toute sa vie.

    Il fait partie de ces petites gens qui ne sont rien et qui sont de véritables ordures, des infections nauséabondes comme vous en trouvez rarement, tout comme moi.

    Je compatis à la grande souffrance de Lilian et je ne suis même pas digne en me baissant d’effleurer ses crampons avec ma face de monstre.

    Quelque part ce n’est pas de ma faute si je suis pauvre (blanc comme dit Lilian).

    Quelque part.

Les commentaires sont clôturés.