Polémique “blackface” à La Sorbonne : “Au nom de l’antiracisme, une forme de racisme est en train de s’installer”, déplore Jean-Michel Blanquer

Polémique “blackface” à La Sorbonne : “Au nom de l’antiracisme, une forme de racisme est en train de s’installer”, déplore Jean-Michel Blanquer

Le ministre de l’Éducation nationale était l’invité de France Inter jeudi 28 mars. Il est revenu sur l’interruption d’une pièce de théàtre accusée de “blackface” par des associations extrémistes :

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Pierre 17 , 30 mars 2019 @ 3 h 08 min

    Qu’est-il capable de faire lui qui a fait de la discrimination en faveur des ressortissant du 93 ?

  • Colmar , 30 mars 2019 @ 21 h 59 min

    Résultat de l’anti racisme forcené!

  • JSG , 31 mars 2019 @ 16 h 10 min

    Toutes ces faces de faux-culs, qui abordent le sujet frelaté du racisme à toutes les sauces me fait vômir. Ces incapables, ignards, aigris, jaloux, envieux, et crétins de surcroit, qui nous assènent ce mot à toutes les occasions, confondant la religion avec la race, sans que quiconque parmi la cohorte des journaleux intouchables, ne pipe, en raison de la haine qu’ils portent à ceux à qui ils s’adressent.
    Il y aura un retour de bâton, qui fera mal à tous ceux qui seront reconnus, avoir embrouillé les esprits, favorisant par là même le délitement de la société française.
    Donc, même si le ministre a raison de souligner le problème, quelque-part il est responsable de ce qu’il dénonce en intégrant un groupe politique qui est impliqué dans cette destruction de l’âme française.
    La seule manière de donner un grand coup d’arrêt consiste à ne voter que pour les partis qui veulent se séparer de cette Europe-là ! Il faudra avoir ce courage, car les inconvénients seront moindres que ceux dans lesquels on se précipite à corps perdu.

Les commentaires sont clôturés.