Albanie, Algérie, Maroc et Tunisie refusent d’accueillir les clandestins secourus en Méditerranée

Albanie, Algérie, Maroc et Tunisie refusent d’accueillir les clandestins secourus en Méditerranée

L’Albanie, l’Algérie, le Maroc et la Tunisie refusent catégoriquement d’être des plateformes de débarquement pour migrants. La Libye accepte en échange d’argent, comme la Turquie qui recevra à nouveau 3 milliards d’euros de l’Union européenne :

Source : France 2, vendredi 29 juin 2018, 20h00

Autres articles

1 Commentaire

  • jejomau , 1 Juil 2018 à 8:58 @ 8 h 58 min

    Difficile de croire que des pays musulmans refusent d’accueillir chez eux des migrants musulmans ! Sûrement une Fake News….

Les commentaires sont fermés.