Matteo Salvini : “Puisque l’Élysée a déclaré que ‘tous les ports étaient ouverts’, nous indiquerons Marseille et la Corse comme destination”

Matteo Salvini : “Puisque l’Élysée a déclaré que ‘tous les ports étaient ouverts’, nous indiquerons Marseille et la Corse comme destination”

Samedi, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a estimé que la politique italienne de fermeture des ports était contraire au droit maritime. Le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas a demandé une “clarification rapide” des accusations pesant contre la capitaine allemande du Sea-Watch Carola Rackete, estimant que “sauver des vies est une obligation humanitaire” et que le sauvetage en mer ne devait pas “être criminalisé.”

“Il y a une règle en droit maritime qui dit qu’on doit pouvoir déposer des migrants dans le port maritime le plus proche et le plus sûr (…) Il faut que l’Italie respecte les normes internationales en la matière. C’est évidemment ce que nous réclamons à l’Italie. Et évidemment l’Union européenne doit être capable de répondre en termes de solidarité à l’Italie”, a également déclaré Sibeth Ndiaye.

“Puisque l’Élysée a déclaré que ‘tous les ports étaient ouverts’, nous indiquerons Marseille et la Corse comme destination”, a répliqué dimanche Matteo. Salvini, pour qui l’Italie n’a “pas de leçons [à recevoir] de qui que ce soit et de la France en particulier.”

Source.

Autres articles

1 Commentaire

  • beltran , 1 Juil 2019 à 18:32 @ 18 h 32 min

    il a raison, tous direction Marseille, la corse et en allemagne chez la grosse berta.

    comme hollande le petit roquet se croit président de toute l’europe voir du monde

Les commentaires sont fermés.