“La courbe du chômage baisse sur le temps long”, assure Bruno Le Maire

“La courbe du chômage baisse sur le temps long”, assure Bruno Le Maire

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, invité de BFM TV ce mardi matin, a déclaré que “la courbe du chômage baisse sur le temps long”. “Nous n’avons jamais indiqué qu’au bout de douze mois, tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes”, a-t-il ajouté après avoir appelé à plus d’Europe. L’action du gouvernement souffre de la comparaison avec celle de Donald Trump :

Autres articles

4 Commentaires

  • borphi , 31 Juil 2018 à 15:02 @ 15 h 02 min

    Croissance française en 2018 : 1,5% =====> augmentation du chômage en 2018.

    En fait la baisse du chômage au début du quinquennat Macron était due aux dispositions prises par le précédent exécutif qui consistaient à subventionner l’emploi et la création d’emploi en gonflant la dette.
    Donc à déplacer le problème de l’emploi dans le temps…

    Bien que Macron ait réduit le déficit annuel , il reste très important et la dette ne cesse d’enfler.
    Et cette réduction du déficit s’est opéré par une augmentation des prélèvements obligatoires.
    Ce qui plombe la croissance.
    Ce qui , sur le long terme , grossira les rangs des chômeurs.
    La dépense publique n’a pas été revue à la baisse , bien au contraire!

  • BUREAU , 31 Juil 2018 à 17:53 @ 17 h 53 min

    Bruno LE MAIRE ne précise pas ce qui est le temps long. Enfumage, quand tu nous tient.

  • Boutté , 1 Août 2018 à 14:20 @ 14 h 20 min

    N’exagérons pas : Ben Allah a trouvé un emploi grâce à Macron . Il y a donc baisse du chômage immédiat . Je suis à la retraite mais, dans les mêmes conditions, je rempile !

  • Melisenda , 1 Août 2018 à 15:24 @ 15 h 24 min

    “La courbe du chômage baisse sur le temps long”, assure Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie ! Il ne peut assurer le contraire de son maître à penser Macron ! Personnellement, j’aurais déclaré “la courbe du chômage baisse sur le temps long” et j’aurais ajouté : “… jusqu’à ce que l’économie en berne soit relevée drastiquement”, ce serait plus franc et surtout plus réaliste, ce que ne veulent évidemment pas entendre les Français, certes, mais au point où on en est avec les déclamations et insultes envers les Français de la part de l’élu élyséen…

Les commentaires sont fermés.