Iran : PSA cède à la pression de Washington

Iran : PSA cède à la pression de Washington

Si les États européens veulent maintenir l’accord sur le nucléaire iranien, leurs entreprises n’ont pas tenu longtemps face à la pression américaine. Le constructeur automobile PSA a annoncé qu’il quittait l’Iran alors que c’est son plus grand marché étranger en volume :

Autres articles

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France