450 détenus islamistes dans la nature d’ici fin 2019 : comment gérer leur libération ?

450 détenus islamistes dans la nature d’ici fin 2019 : comment gérer leur libération ?

Le gouvernement cherche des solutions pour gérer au mieux la sortie de prison des détenus condamnés pour terrorisme ou radicalisés lors de leur détention. Près de 450 d’entre eux seront libérés d’ici la fin de l’année 2019 :

Autres articles

2 Commentaires

  • Tonio , 6 Juin 2018 à 21:29 @ 21 h 29 min

    450 détenus islamistes en taule, ça signifie qu’ils n’aiment pas la société française: ergo, via chez eux par le premier transport de voitures d’occasion pour l’Algérie ou le Maroc.
    Ils y retrouveront leur famille délaissée qui les croyait si bien intégrés à la société qu’ils leur serviraient sur un plateau des rentes et des allocs: dure la vie en France.

  • Lilou35 , 7 Juin 2018 à 7:56 @ 7 h 56 min

    C’est pourtant simple, revenir sur le droit du sol qui a été bafoué, leur retirer la nationalité Française, les renvoyer dans leur pays d’origine

Les commentaires sont fermés.