Affaire Skripal : ce qu’il faut retenir sur l’expulsion de 60 “espions” russes des États-Unis

Affaire Skripal : ce qu’il faut retenir sur l’expulsion de 60 “espions” russes des États-Unis

Les États-Unis ont annoncé ce lundi l’expulsion de 60 “espions” russes dans le cadre d’une action coordonnée entre pays occidentaux pour répondre à l’affaire Skripal. L’empoisonnement au gaz innervant d’un ex-agent russe Sergueï et de sa fille en Grande-Bretagne est au cœur d’une polémique avec Moscou qui est pointé du doigt. Un haut responsable de l’administration américaine a indiqué que 48 “agents de renseignement connus” du consulat de Russie à Seattle (nord-ouest des États-Unis) et 12 de plus à la mission russe de l’ONU ont sept jours pour quitter les États-Unis :

Autres articles

2 Commentaires

  • hermeneias , 26 Mar 2018 à 21:46 @ 21 h 46 min

    Cette affaire ne tient pas debout et met en lumière toute la duplicité de nos “dirigeants”

  • COLMAR , 27 Mar 2018 à 12:22 @ 12 h 22 min

    La tronche de Jean Bernard Cadier ex europe 1 m’a procuré une grande joie lorsqu’il a dû admettre enfin que Clinton avait été battue…. les télévisions allemandes sont du même tonneau. Anti Trump et Poutine.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France