Vins de Bourgogne : l’ivresse du succès

Vins de Bourgogne : l’ivresse du succès

Des bouteilles qui s’arrachent à 14 000 euros aux enchères, des vignobles vendus à prix d’or plus de 40 millions d’euros l’hectare… Quel vent de folie souffle sur la Bourgogne, sur Nuits-Saint-Georges, sur le domaine de la Romanée-Conti, ces joyaux de notre patrimoine ? Des millionnaires chinois sont désormais prêts à tout pour s’offrir ces prestigieuses bouteilles qu’ils stockent par palettes entières dans des entrepôts spécialisés. Les grands crus de Bourgogne sont devenus tellement inabordables que les Français n’ont plus les moyens de les boire. Quant aux vignes, elles sont achetées par de riches investisseurs, souvent étrangers. Un succès qui suscite fierté mais aussi inquiétude. Les domaines familiaux de la Bourgogne traditionnelle risquent-ils de disparaître ?

Autres articles