D’ici 2019, une quarantaine de condamnés pour terrorisme seront libres

D’ici 2019, une quarantaine de condamnés pour terrorisme seront libres

Une quarantaine d’individus, condamnés pour terrorisme, seront libres d’ici 2019 après avoir purgé leur peine. Selon le procureur de la République de Paris François Molins, leurs profils sont potentiellement dangereux. Une fois hors de prison, ces anciens détenus pourraient faire l’objet d’une vigilance accrue de la part des services de renseignement et des autorités judiciaires. Au total, il y aurait actuellement plus de 500 détenus condamnés pour terrorisme :

Autres articles

1 Commentaire

  • HuGo , 30 Mai 2018 à 18:06 @ 18 h 06 min

    justice, politiques répondent au-delà des attentes de leurs maîtres…
    Il me semble avoir lu récemment que le nombre des mahométans potentiellement dangereux avait décuplé, et la ju-justice leur adjoint de plus aguerris …
    On dirait 2 régiments et 5 compagnies…au plus bas mot, sans compter selon toute vraisemblable extrapolation le soutien réel d’environ 15 % de la population prônant Allah pour commencer, cela fait du monde !
    Le pourcentage est tiré de l’analogie entre les nazis en Allemagne des années trente et le soutien populaire favorable (car, bien sûr, la majorité des allemands n’était pas nazie, mais l’Allemagne le devint pourtant), sans compter l’opportunisme, la crainte, l’indifférence au sort d’autrui, qui fait basculer la majorité vers le plus agressif.
    Or, il paraît, alors qu’on ne sait même pas surveiller, même lâchement tout ce beau monde, que l’on y arrivera pour les nouveaux éléments lâchés dans la nature !
    Le chaos grandit, alors que les pulsions de mort s’affirment (toutes les atteintes à la vie et à la famille s’enchaînent à bonne cadence en zeurope, en UERRSL) au plan moral…. le suicide de la France qui a rejeté son Créateur et les valeurs sûres de ses ancêtres, est géré par une bonne part des zélites aux commandes.

Les commentaires sont fermés.