Les Ouïghours : à la limite de la Chine

Les Ouïghours : à la limite de la Chine

Peuple turcophone et musulman sunnite, les Ouïghours vivent depuis des siècles dans la région du Xinjiang, autrefois appelé «Turkestan oriental». Non seulement riche en gaz et en pétrole, le Xinjiang est aussi une porte vers le Moyen-Orient et l’Europe. Autant dire que cette région est cruciale pour la Chine. Alors quand la lutte des Ouïghours pour l’indépendance verse dans le terrorisme, la riposte de Pékin ne se fait pas attendre. L’Occident, lui, se fait très critique des méthodes de Pékin. Parmi les soutiens de la cause ouïghoure se distinguent surtout les Etats-Unis et, jusqu’à récemment, la Turquie. Alors si la situation des Ouïgours inquiète, comment la comprendre ? S’agit-il de répression d’une minorité ou de lutte anti-terroriste ? La question ouïghoure est-elle une menace pour d’autres pays de la région ? Pour trouver une réponse à ces questions, Oleg Shommer reçoit sur RT France Barthélemy Courmont, directeur de recherche à l’IRIS sur l’Asie-Pacifique :

Autres articles

2 Commentaires

  • Tonio , 30 Juin 2018 à 23:32 @ 23 h 32 min

    cruciale pour la Chine … et surtout cruciale pour Erdogan qui se veut plus magnifique encore que Soliman !

  • hermeneias , 30 Juin 2018 à 23:48 @ 23 h 48 min

    Soutenu par Erdogan l’islamiste turc ??

    Le problème Ouighour n’est quand même pas difficile à comprendre !!??

    Certains aiment se faire des noeuds à la tête et rendre compliqué ce qui qui peut se simplifier et se ramener à une équation simple d’autant que l’histoire se répète avec une cadence et constance impressionnantes ….
    Errare humanum est perseverare …..diabolicum…… L’ignorance invincible a quelque chose de diabolique en effet

Les commentaires sont fermés.