Plus de 5 000 soldats américains contre l’invasion de clandestins

Plus de 5 000 soldats américains contre l’invasion de clandestins

L’armée américaine a répondu à la demande pressante du président Donald Trump à une semaine des élections législatives de mi-mandat :

Autres articles

1 Commentaire

  • Melisenda , 31 Oct 2018 à 1:01 @ 1 h 01 min

    Ils fuient la violence et la misère et on voit sur plusieurs vidéos qu’ils reproduisent les causes qu’ils prétendent fuir : cris, hurlements, jets de pierre et de tout objet contre la police mexicaine. La misère, je veux bien le croire, mais je ne vois là qu’une majorité d’hommes bien nourris, dans la force de l’âge, des jeunes qui pourraient retrousser leurs manches pour travailler à redresser leur pays où ils ne font l’objet d’aucune persécution ni ne courent d’aucun risque d’hostilités issues de la guerre. Ils revendiquent bruyamment, comme si c’était un droit inscrit, d’être accueillis par les USA.

    A contrario, en voici un exemple parmi d’autres, des peuples venus d’Asie du Sud-Est trouver refuge auprès des pays occidentaux. Il y a 40 ans, les Hmongs, ethnie persécutée par le régime communiste, ont trouvé refuge en Guyane et ont réussi à force de dur labeur, de persévérance et de courage à faire d’une terre aride une terre fertile. Ils ont fait preuve de discrétion, de respect envers un pays qui les a accueillis et n’ont jamais rien revendiqué. Certes, ils ont été aidés dans une certaine mesure mais ceci n’empêchant pas cela, leur reconnaissance envers la France est authentique. cf. ici : http://blakes.fr/les-hmongs-de-guyane-quelle-est-leur-histoire/ ou https://www.floetyo.com/blog/lincroyable-histoire-de-larrivee-des-hmong-a-cacao/ ou https://www.lepoint.fr/societe/il-y-a-40-ans-les-premiers-refugies-politiques-hmong-arrivaient-en-guyane-09-09-2017-2155637_23.php

Les commentaires sont fermés.