États-Unis : La bombe à retardement des prêts étudiants

Selon un nouveau rapport de la Réserve fédérale de New York, le montant total de la dette des étudiants nord-américains a triplé au cours des 8 dernières années pour atteindre 1 000 milliards de dollars. Entre 2004 et 2012, le nombre d’étudiants emprunteurs et le montant moyen de chaque emprunt ont augmenté de 70%. Conséquence, le pourcentage des personnes ayant un tel prêt sur le dos qui deviennent propriétaire est passé de 9% à 4%. Les prêts étudiants sont depuis deux ans le deuxième poste d’endettement des ménages américains. Il y a quelques mois, Peter Thiel, le fondateur du site de paiement en ligne PayPal, n’hésitait plus à parler de “bulle”.

Autres articles

5 Commentaires

  • Goupille , 1 Mar 2013 à 22:20 @ 22 h 20 min

    Tiens, tiens… Tout n’irait pas pour le mieux dans le meilleur des mondes du libéralisme ?
    Et si les étudiants américains décidaient, tout simplement, de ne pas rembourser leurs prêts ?
    Et s’ils rompaient le pacte de confiance avec les acteurs financiers qui ont rompu le pacte de confiance avec leurs parents et les ont mis sur la paille ?

    C’est fragile, le libéralisme économique…
    Cela ne tient que tant que le cave ne se rebiffe pas.
    Le bal des coucous.

  • Eric Martin , 1 Mar 2013 à 23:03 @ 23 h 03 min

    @ Goupille : Tout cela n a RIEN à voir avec le libéralisme. Vous ne lisez jamais les articles économiques de NDF ?

    Exemples :

    https://www.ndf.fr/nos-breves/26-02-2013/jouer-au-monopoly-avec-un-libertarien#.UTEklM2aEjY
    https://www.ndf.fr/nouvelles-deurope/04-11-2012/patrick-smets-plib-si-nous-arrivons-au-pouvoir-nous-annulerons-la-dette-publique#.UTElPs2aEjY

    Attention à ne pas confondre le libéralisme avec le “crony capitalism” ou “capitalisme de connivence”, actuellement dominant, qui est le système de l oligarchie.

  • Enoch , 2 Mar 2013 à 10:26 @ 10 h 26 min

    Peu importe le nom libéralisme, monopole, crony capitalism, les faits sont là têtue, terrible, implacable, les États-Unis ne font plus rêver!!!

    Le pays qui nous a libéré pour mieux nous contrôler vient de casser son jouet qui fonctionnait sur un modèle de gaspillage impliquant abondance naturelle gratuite! Il est vrai que la conquête de l’ouest a laissé le mythe d’un territoire infini. Alors le mythe économique des ressources naturelles infinis et gratuites était sommes toutes logiques !

    Les USA sont une comme un feu d’artifice, ils ont brillé de mille feu, ils ont fait beaucoup de bruit mais s’éteindront dans l’histoire aussi vite qu’ils sont rentrés! Pour la simple et bonne raison que leur modèle de société n’est pas tenable !

    Et vous savez quoi, on commence juste à s’en rendre compte !

    Ca va faire bizarre a beaucoup de monde, a commencer par nos élites nourries à l’américanisme primaire, version multiculturelle et croissance éternelle !

    Comment l’humanité a été aussi stupide de suivre comme modèle un pays vieux de 200 ans ?

  • Bayle , 2 Mar 2013 à 10:39 @ 10 h 39 min

    Le libéralisme n’est pas en question, ce n”est pas des mesures libérales mais des mesures voulues par les pouvoirs publics américains lorsque ceux-ci sont démocrates, c”est à dire de gauche !
    L”économie libérale n”est jamais dictée par les pouvoirs publics : voila la grande différence !
    A-t-ont vraiment besoin, par exemple, d”un ministre des PME/PMI ? Non, celles-ci sen passeraient volontiers : il faut payer des impôts pour entretenir ce ministère et les fonctionnaires qui vont avec !
    Sans lui, impôts moins élevés, compétitivité renforcée, baisse des prix de revient, meilleures exportation d”où chômage en baisse !
    Ce n”est pas difficile à comprendre !

  • xavier , 21 Mar 2013 à 21:09 @ 21 h 09 min

    @Enoch
    En même temps première puissance mondiale, ces bien les US.
    Et je préfère mille fois ce pays à ce qu’est en train de devenir la France et lEurope en générale, chômage et islamisation à marche forcée.
    Faudrait voir avec une super puissance comme la Chine qui va devenir le gendarme du monde au détriment des US.
    Une belle metadictatures diriger par une oligarchie sera assurément très néfaste pour le monde et particulièrement pour l occident, pour lequel il vont tôt ou tard tourner le dos et allez vers l Asie.
    Aussi simple que ça.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France