Andrew Breitbart est mort

États-Unis. L’influent blogueur conservateur et populiste Andrew Breitbart est mort des suites d’un arrêt cardiaque jeudi matin à l’âge de 43 ans. Il n’était pas malade, assurent les proches du plus « punk-rock » des Républicains qui évoquent des “causes naturelles” : “Nous avons perdu un mari, un père, un fils, un frère, un ami très cher, un patriote et un guerrier heureux”. Passé par le Drudge Report (notre article) et ayant aidé au lancement du Huffington Post, cet habitant de Los Angeles avait fondé un petit empire médiatique sur la toile : Breitbart.com (qui a annoncé en exclusivité l’information) mais aussi BigGovernment.com, BigJournalism.com ou encore BigHollywood.com. Son décès a peiné ou réjoui, c’est selon, mais n’a laissé personne indifférent. Apprenant la nouvelle, le candidat à l’investiture républicaine Rick Santorum a évoqué “une perte énorme”. Sur Twitter, Mitt Romney et sa femme, Ann, ont regretté le décès de cet “entrepreneur brillant, conservateur intrépide, mari et père aimant”. Adopté à l’âge de 3 ans par un couple de juifs, Breitbard était athée et avait commencé liberal (à gauche). Proche du lobby homosexuel du Grand Old Party, il s’était prononcé pour le “mariage” homosexuel.

Lire aussi :
> Mort d’Andrew Breitbart, le conservateur qui disait avoir créé le Huffington Post

Autres articles