La mort subite touche davantage les hommes infidèles

Selon l’American Heart Association, les personnes ayant eu des problèmes cardiaques peuvent, une semaine après leur malaise (s’il n’est pas trop grave), reprendre une activité sexuelle normale. Cependant, une étude commandée par la vénérable institution montre que les hommes mariés ont un risque accru de mort subite pendant les rapports sexuels lorsque ceux-ci ont lieu avec quelqu’un d’autre que leur femme ! À partir des rapports d’autopsies réalisés sur près de 6 000 personnes décédées de mort subite, des scientifiques dirigés par le professeur Glenn Levine (du Baylor College of Medicine de Houston) ont établi que 0,6% des drames étaient arrivés lors de rapports sexuels. Et ceux-ci étaient à 93% extra-conjugaux…

Articles liés