Les Démocrates font échouer le projet d’abolition de l’avortement sélectif

États-Unis. Les Démocrates de la Chambre des représentants ont fait échouer jeudi le vote d’une proposition de loi de Trent Franks (Républicain, Arizona) interdisant l’avortement dont la motivation est basée sur le sexe de l’enfant.

La proposition (HR 3541 ou Prenatal Non-Discrimination Act) avait besoin d’une majorité des deux tiers pour être adoptée : elle a obtenu la majorité simple avec 246 votes contre 168. La faute aux Démocrates qui n’ont été que 20 à se prononcer “pour” et 161 à s’y opposer. Les Républicains ont soutenu la proposition par 226 voix contre 7. Le Président Barack Obama s’y était opposé ainsi que Planned Parenthood, qui gère plusieurs centaines de centres pratiquant l’avortement dans tout le pays.

En 2006, un sondage Zogby International réalisé sur 30 117 personnes dans 48 États a montré que 86% de la population américaine souhaite une loi pour interdire l’avortement basé sur le sexe de l’enfant. En mai 2012, un sondage de l’Institut Charlotte Lozier arrivait aux même conclusions : 77% des Américains souhaitent l’interdiction légale de l’avortement sélectif. Une pratique observée chez certaines populations originaires d’Inde, de Chine ou de Corée, d’après une étude réalisée en 2000 par les chercheurs Douglas Almond et Lena Edlund, de l’Académie nationale des sciences.

Quatre États ont déjà aboli l’avortement sélectif. Il s’agit de l’Arizona, de l’Illinois, de l’Oklahoma et de la Pennsylvanie.

Le débat sur l’avortement basé sur le sexe de l’enfant a été relancé mardi dernier grâce à une vidéo tournée en caméra cachée par une militante de Live Action, l’association de Lila Rose, qui montre que le centre Planned Parenthood d’Austin (Texas) accepte de pratiquer l’avortement sélectif. Live Action dénonce un “genrecide”, une “sélection du sexe en Amérique” et a promis une série de vidéos prouvant que ce cas n’est pas isolé, ainsi qu’en témoigne la seconde, sortie jeudi, tournée au centre Margaret Sanger de New York, par ailleurs siège national de Planned Parenthood :

Live Action a lancé une pétition contre l’avortement sélectif aux États-Unis qu’il est possible de signer sur le site dédié ProtectOurGirls.com.

Crédit photo : Wikimédia.

Autres articles

1 Commentaire

  • Nicolas , 2 Juin 2012 à 19:57 @ 19 h 57 min

    Nous vivons dans une démocratie hypocrite et totalement égoiste! C’est un grand OUI aux droits de l’homme sauf pour les plus faible évidement, les embryons!

    L’Histoire nous montre que l’homme a fait de terrible crime lorsqu’il s’est mise à décider qui était humain ou pas comme s’il appartenait à lui de décider! (Combien de morts à cause de l’inégalité des sexes hommes femmes! Combien de morts à cause de l’inégalité des races! Combien de morts à cause de l’antisémitisme! Et maintenant combien de morts à cause de l’avortement!

    15 000 000 de morts ( sans oublier les pilules “du lendemain” et les stérilet!!!)

Les commentaires sont fermés.