Les médecins choisissent Romney, la faute à l’ObamaCare

Selon un sondage commandé par Jackson & Coker, 55% des médecins américains auraient voté pour Mitt Romney et 36% pour Barack Obama si l’élection présidentielle avait eu lieu le 1er octobre dernier. 15% des médecins expliquent avoir choisi l’ancien sénateur de l’Illinois en 2008 mais vouloir voter pour l’ex-gouverneur du Massachusetts.

La première raison de ce revirement est le Patient Protection and Affordable Care Act (l’ObamaCare) promulguée par le locataire de la Maison Blanche en 2010. 55% des médecins souhaitent « abroger et remplacer” l’ObamaCare tandis que 40% parle de le « mettre en œuvre et [de l’]améliorer ».

Un sondage réalisé par Gallup en juillet révèle que 46% des Américains jugent ObamaCare plus nuisible qu’utile à l’économie américaine, 36% répondant le contraire.

Mitt Romney s’est engagé à l’abroger dès son premier jour de mandat s’il est élu.

Autres articles

1 Commentaire

  • Hazel , 3 Oct 2012 à 13:34 @ 13 h 34 min

    55% de médecins ont surement peur d’avoir un peu à perdre dans l’affaire, à devoir soigner tout le monde…
    C’est vrai qu’avant c’était mieux ; il n’y avait que des gens qui pouvaient se permettre de régler la note, et même un peu plus pour certains. Quand on touche à leur santé, les gens acceptent quasiment tout.
    Et les autres ? Ils ne venaient pas se soigner.
    Qui sont ces médecins qui trouvent normal qu’un homme meurt d’une maladie sans avoir eu un seul traitement ?
    Tout ça à cause, notamment, du rôle des assurances privées qui choisissent leurs clients sans aucun scrupule par rapport à leurs antécédents de santé personnels et familiaux (vraiment répugnant et immoral), ou en fixant des prix que ne peuvent la plupart des gens ne peuvent se permettre de payer ou alors s’ils les payent , les empêchent de vivre dignement ou d’avancer.
    Je n’ai rien contre le fait qu’un médecin fixe lui-même ses honoraires mais son serment est de soigner chacun, pas de choisir et d’entretenir sa petite clientèle aisée.
    Mon oncle est dentiste, il vit dans un pays où les soins dentaires ne sont pas du tout pris en charge par l’état. La majorité des gens ont une assurance privée, et comme c’est eux qui la payent au prix fort ou alors qui paient directement les soins, ils prêtent davantage attention à la prévention dentaire (attention qui nous manque en France sans aucun doute, vu que tout est gratuit pour tous, ce que je cautionne pas davantage…).
    Pour ceux qui ne peuvent pas payer ou qui sont en difficultés financières, mon oncle les soignent sans rien leur demander en retour. Cela ne lui plait pas, mais l’autre solution de les laisser comme ça, encore moins. Il arrive fréquemment que ces gens viennent lui donner un petit quelque chose plus tard. Voilà, le choix est simple dans ce pays : du travail non payé ou des gens qui continuent à être malade et à souffrir.
    Ces 55% de docteurs font ils des soins gratuits, et cela leur plait-il ? Ou ferment-ils les yeux sur la santé de leur compatriotes ?

Les commentaires sont fermés.